Microsoft Translator a maintenant son mode hors ligne

L’application de Microsoft, disponible sur Android et iOS, embarque dans sa nouvelle révision un mode de fonctionnement capable de se passer de connexion pour faire ses traductions.

Selon les explications données à TechCrunch, l’éditeur a retravaillé ses modèles de machine learning pour en réduire la taille. Le travail a commencé sur la base d’une puce dédiée dans un smartphone Huawei, mais s’est ensuite élargi à l’ensemble des appareils.

De nouveaux packs de traduction sont donc disponibles pour l’arabe, le chinois simplifié, le français, l’allemand, l’italien, le japonais, le coréen, le portugais, le russe, l’espagnol et le thaïlandais, d’autres devant suivre.

Attention : selon ce qui est demandé, la traduction sera moins précise. On n’attend évidemment pas d’un smartphone qu’il déploie les mêmes capacités de calcul qu’un datacenter.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !