Intel renforce ses solutions de sécurité, un scan de la mémoire accéléré par le GPU

Intel profite du salon RSA pour annoncer deux nouvelles solutions et initiatives en matière de sécurité, quelques mois après la découverte de failles au sein de ses puces.

La première est TDT (Threat Detection Technology) qui consiste en deux éléments. Tout d'abord un scan de la mémoire accéléré par le GPU intégré à la puce plutôt que de se reposer uniquement sur le CPU (voir cette vidéo). On comprend mieux les efforts de la société en la matière.

Cette solution doit permettre de réduire l'utilisation du processeur tout en limitant la consommation pour une tâche donnée. Microsoft va l'intégrer dans l'Advanced Threat Protection (ATP) de Windows Defender.

La seconde est l'utilisation conjointe de la télémétrie et du machine learning pour améliorer la détection des menaces en réduisant les faux positifs. Une annonce qui manque par contre de détails techniques. Tout juste apprend-on que Cisco compte l'intégrer à sa plateforme Tetration.

Il est ensuite question de Security Essentials qui regroupe un ensemble de solutions devant améliorer la sécurité des processeurs au niveau matériel (voir ce document), communes aux puces Atom, Core et Xeon de la marque. Intel en profite pour renforcer son partenariat avec l'université de Purdue dans le domaine de la sécurité.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !