Le noyau Linux s'allège de 500 000 lignes de code

L'un des développeurs du noyau, Arnd Bergmann, a expliqué récemment sur la mailing list officielle qu'une pull request supprimait tout le code lié à d'anciennes architectures de processeurs.

Blackfin, cris, frv, m32r, metag, mn10300, score et tile disparaissent ainsi de l'actuel code préparant la version 4.17, ainsi que tous les pilotes associés. 500 000 lignes ont donc été supprimées, sur les 20,3 millions que le noyau contenait jusqu'ici. Un vrai ménage de printemps.

Un kernel plus léger a nécessairement des avantages. Non que les utilisateurs verront la différence, mais il devient plus simple à entretenir et réduit surtout la surface d'attaque potentielle. Bergmann précise d'ailleurs que ces architectures n'étaient plus utilisées, et que la nostalgie n'est pas une raison suffisante pour les garder.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !