IBM licencierait ses plus anciens employés

Une enquête conjointe de ProPublica et de Mother Jones révèle que le groupe aurait licencié massivement les employés au-dessus de 40 ans pour les remplacer par des plus jeunes, au mépris des lois interdisant la discrimination par l'âge. Les contrôles de performances seraient devenus plus durs pour les salariés les plus âgés.

Ce choix aurait accompagné le mouvement de l'entreprise vers les services hébergés (cloud) et l'analyse de données. Des présentations, qu'aurait notamment consultées le directeur des ressources humaines, feraient état d'une « bascule des emplois vers un plus grand pourcentage d'embauches de jeunes professionnels ».

IBM ne répond pas directement à ces allégations, félicitant « la capacité de ses employés à se réinventer », dans le respect de la loi.

 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !