Déchets plastiques en mer : l'ESA veut connaître l'ampleur des dégâts grâce aux satellitesCrédits : DutchScenery/iStock

L'agence spatiale européenne commence la présentation de son projet par un triste constat : « Nous déversons environ 10 millions de tonnes de plastique dans les océans chaque année ». En plus de mettre en danger les animaux marins, les microfragments de plastique pénètrent dans la chaîne alimentaire. Bref, l'enjeu est de taille.

Paolo Corradi de l'agence spatiale rappelle que « les mesures indirectes de l'espace sont déjà utilisées pour prendre à bras le corps le problème des déchets plastiques en mer ».

Mais cette fois-ci, le chercheur veut aller plus loin avec des mesures optiques directes : « Nous ne parlons pas de repérer des déchets flottants, mais plutôt d'identifier une signature spectrale du plastique ». Le projet devra fournir un cahier des charges listant le nécessaire pour détecter les déchets plastiques depuis l'espace.

« Les simulations sont toutes bonnes à prendre, mais une image basée sur des mesures réelles fournirait des informations importantes aux scientifiques et conférerait un plus grand pouvoir au public et aux décideurs » ajoute l'ESA. « Le suivi n'est pas un objectif en soi, mais un moyen de montrer l'ampleur du problème et de commencer à essayer de le résoudre » reconnaît enfin Paolo Corradi.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !