Rachat de Qualcomm : Broadcom jette l'éponge, son ancien PDG pourrait déposer une offre

Suite au véto de Donald Trump, Broadcom a indiqué la semaine dernière avoir retiré son offre d'achat sur Qualcomm. La société précise au passage qu'elle est « déçue par ce résultat ».

Dans un communiqué, Qualcomm annonce du changement au sein de son conseil d'administration : le départ de Paul Jacobs. Il ne sera pas remplacé et le groupe dirigeant passera donc de onze à dix membres lors de la réunion du 23 mars. Une décision découlant du choix de Jacobs « d'explorer un rachat de Qualcomm ». La place laissée par Broadcom donne visiblement des idées à certains.

« Rien ne garantit que M. Jacobs pourra ou fera une proposition, mais, s'il le fait, le conseil l'évaluera bien entendu » ajoute le groupe dans son communiqué.

Si le nom de Paul Jacobs ne vous dit rien, sachez qu'il a été PDG de Qualcomm par le passé et qu'il est le fils d'Irwin Jacobs, co-fondateur de l'entreprise.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !