Chrome 65 inaugure le blocage des redirections sauvages

La fonctionnalité était prévue pour la version 64 mais a finalement été un peu repoussée. Elle vient combattre une pratique nuisible, consistant le plus souvent à insérer un script de redirection dans un espace publicitaire. Le symptôme est très connu : vous arrivez sur un site et, pour une raison que vous ignorez, vous êtes illico envoyé sur une page vous annonçant que vous avez gagné un prix ou que votre machine est infectée.

Désormais, toutes les redirections initiées depuis une iFrame tierce afficheront une barre d'information expliquant à l'utilisateur ce qui s'est passé. La redirection sera cassée et l'utilisateur devrait donc rester sur la page qu'il était venu visiter. En théorie, car dans ce test, Chrome 65 n'est parvenu à bloquer que deux redirections sur trois.

Le navigateur introduit plusieurs autres modifications, certaines visuelles. Le panneau des extensions a par exemple été complètement remanié, passant à la moulinette Material Design.

Chrome 65 introduit en outre des nouvelles API importantes, CSS Paint et Server Timing. La première permet de générer une image de manière programmée dès qu'une propriété CSS en demande une. La seconde peut récupérer le temps de réponse du serveur, via les en-têtes HTTP, dans une optique de mesure des performances.

La nouvelle mouture corrige enfin pas moins de 45 failles, dont 9 de sévérité « haute ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !