Des horloges accumulent du retard en Europe... à cause du réseau électriqueCrédits : Marjan_Apostolovic/iStock

La situation est assez cocasse et touche notamment celles des fours et des radio-reveil, mais pas des ordinateurs ou des smartphones, qui se basent sur des serveurs NTP.

Pour se maintenir à l'heure, les horloges branchées sur secteur utilisent la fréquence du courant électrique fixé à 50 Hz. Or, « la moyenne calculée depuis la mi-janvier est de 49,996 Hz » explique l'Entso-E, l’association qui réunit les fournisseurs d’électricité de 25 pays. L'accumulation du retard peut ainsi atteindre 6 minutes sur deux mois.

La cause est tout aussi surprenante : « cette anomalie, une première dans notre système européen, n’a pas pour origine la vague de froid récente ou une panne soudaine » affirme Claire Camus de l'Entso-E au Parisien, mais à des « désaccords politiques opposant les autorités serbes et kosovares ».

Toujours selon nos confrères, « le Kosovo, mais aussi la Serbie, ont lancé une véritable guerre diplomatique pour faire pression et rejoindre, de façon plus officielle, le club des pays formant ce "réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité" ».

La fréquence actuelle du réseau électrique est disponible sur le site de Swissgrid. Actuellement, elle est de 50,0xx Hz en moyenne, avec un écart de temps d'un peu plus de 345 secondes, soit 5 minutes et 45 secondes. « Ramener le système à la normale pourrait prendre quelques semaines » indique enfin l'Entso-E.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !