Chromebook : un correctif de sécurité optionnel… parce qu'il efface toutes les données

La plupart des Chromebook embarquent une puce TPM (Trusted Module Platform), chargée notamment d'opérations de chiffrement et de contrôle d'intégrité.

Ces puces sont en grande majorité fournies par Infineon et sont donc affectées par la fameuse faille dévoilée il y a quelques mois. Google propose bien un nouveau firmware, mais au vu du fonctionnement de la puce, il faut passer par un retour aux paramètres d'usine et donc une suppression de toutes les données personnelles.

L'entreprise a ainsi rendu ce correctif optionnel. L'opération est très rapide, mais nécessite de s'assurer que toutes les données ont bien été sauvegardées avant de se lancer. Attention en particulier aux applications Android qui n'enregistrent le plus souvent leurs données que localement.

Pour vérifier si vous êtes concerné, il faut ouvrir le panneau chrome://system et chercher le champ « firmware_version ». Si le numéro de version est 4.31, 4.32, 6.40 ou 133.32, votre machine est vulnérable. L'installation se déclenche manuellement et passe par le mode « powerwash ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !