Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LeBrief

du 9 novembre 2017
Vers des iPad inspirés de l'iPhone X et des casques de réalité augmentée chez Apple ?

Selon Bloomberg qui cite « des personnes familières du sujet », le fabricant plancherait sur un nouvel iPad avec des bordures d’écran très minces et de la reconnaissance faciale, comme sur l’iPhone X. L’écran OLED serait par contre laissé de côté.

Toujours selon nos confrères, Apple serait en « quête d'un produit révolutionnaire pour succéder à l'iPhone » et aurait une idée : un casque de réalité augmenté qui pourrait voir le jour en 2020. Le fabricant proposerait un produit entièrement autonome avec une nouvelle puce et un système d’exploitation différent.

Dans tous les cas, il ne s’agit dans tous les cas que de rumeurs, à prendre avec les pincettes de rigueur donc.

Snapchat prépare une évolution majeure de son interface

Dans un courrier envoyé aux investisseurs par le PDG de Snap, Evan Spigel, on apprend que l’entreprise travaille à une révision en profondeur de l’ergonomie de son application.

La nouvelle n’est pas surprenante : l’interface de Snapchat n’est pas simple d’emploi. Elle fait nettement plus appel à l’apprentissage qu’à l’intuition, car les accès aux fonctionnalités se font via des séries de glissements entre écrans. Il faut donc retenir leurs positions respectives pour s’y retrouver. The Verge rappelle d’ailleurs que le dossier d’introduction en bourse comprenait un manuel d'utilisation de l’application.

L’exercice risque d’être périlleux. D’un côté, Spiegel promet une vraie cassure. De l’autre, Snap devra faire attention à ne pas perdre en cours de route des utilisateurs de longue date, habitués au maniement de cette interface particulière.

On apprend aussi que Snapchat devrait mettre plus en avant les contenus personnalisés. Une nouvelle application Android entièrement réécrite est également en travaux. Elle sera lancée dans quelques pays avant une diffusion plus générale.

Malheureusement, Evan Spiegel n’a donné aucune date. On ne sait donc pas quand ces nouveautés seront disponibles.

Pour Blizzard, les lootboxes d’Overwatch n’ont « rien de mal »

Dans une intervew accordée à Game Informer, Mike Morhaime, PDG de Blizzard, a pris position dans le débat autour des lootboxes. Sans grande surprise, il ne trouve rien à redire à cette pratique.

« Je crois qu’il n’y a absolument rien de mal avec les boîtes qui vous donnent des objets aléatoirement. Je crois que peu importe à quel niveau la controverse se trouve, Overwatch n’a rien à voir avec ça », estime le dirigeant.

Pour lui, la limite entre la légalité et le jeu d’argent dépend de la possibilité de convertir le contenu de la boîte en quelque chose ayant une valeur réelle. Un pas que franchit par exemple Valve avec Counter-Strike Global Offensive, et ses skins d’armes parfois vendus contre plusieurs milliers de dollars.

Word peut désormais traduire 60 langues

Les abonnés Office 365 peuvent maintenant traduire des sélections de texte ou des documents entiers dans les 60 langues prises en charge, dont le français et… le klingon.

S’agissant d’un service alimenté par le cloud, la traduction suppose l’envoi des informations vers les serveurs de Microsoft dans un format que l’éditeur décrit comme « sécurisé ».

La fonction est pratique pour obtenir rapidement un équivalent, avec les limites que l’on connaît à la traduction automatique.

iOS 11 présent sur 52 % des terminaux mobiles Apple

Deux mois et demi après son lancement (voir cette actualité), iOS 11 est installé sur un peu plus d’un iPhone/iPad/iPod sur deux. iOS 10 est à 38 % de parts de marché, contre 10 % pour les autres moutures.

Par rapport aux versions précédentes, la progression est un peu moins rapide, sans que l'on sache réellement pourquoi. Parmi les pistes, on pourrait citer l'augmentation du nombre d'appareils non pris en charge, ou la peur des ralentissements.

Nous attendons maintenant les chiffres de la fragmentation d’Android, qui ne devraient pas tarder.

Skype ajoute des effets pour les photos

Ce n’est pas tellement ce qu’on demande à l’application ces derniers temps, mais Microsoft n’en démord pas : Skype doit être une application fun et cool.

Les déclinaisons mobiles embarquent donc désormais des effets pour les photos, accessibles depuis une icône de baguette magique. Autocollants, masques, emojis, texte et autres pourront alors être ajoutés. Quelques filtres sont également présents, comme l’échange de visages (avec les résultats parfois catastrophiques que l’on connaît).

Ces nouveautés sont disponibles dans les dernières révisions de Skype pour Android et iOS.

Square-Enix : à fond sur la Switch

Lors de la conférence de présentation de ses derniers résultats trimestriels, Square-Enix a déclaré que la Switch était une plateforme « idéale pour des jeux à la portée moyenne » et que, par conséquent, l’éditeur allait s’attaquer « agressivement » à ce créneau sur la console portable de Nintendo.

Pas question pour autant de se concentrer sur des franchises moins connues. L’éditeur explique « ne rien exclure » et considérer aussi bien des projets sur ses plus grandes franchises que sur d’autres qui ne sont actuellement pas exploitées. Quelqu’un a dit Chrono Trigger ?

Windows 10 : une préversion 17035 centrée sur Edge et le partage de données

Nouvelle build pour les Insider dans le canal rapide. Elle ajoute à Edge une fonction déjà disponible partout ailleurs : couper le son d’un onglet. L’utilisateur pourra le faire de deux façons, soit via clic droit, soit en cliquant directement sur l’icône de haut-parleur.

La préversion introduit également Near Share, pour l’envoi rapides de données aux machines proches. L’option apparaît via le menu de partage d’une application, ou par un clic droit dans l’Explorateur. Les machines doivent doivent être équipées d’une puce Bluetooth, l'émetteur choisissant dans une liste le récepteur. Ce dernier reçoit alors une notification, qui pourra être acceptée ou non.

Entre autres nouveautés, on remarque que le panneau des Paramètres s’étoffe encore, récupérant tout ce qui touche au son. Arrive également une nouvelle option pour limiter la bande passante lors du téléchargement des mises à jour. Contrairement au réglage déjà en place et se concentrant sur les téléchargements en arrière-plan, le nouveau affecte ceux déclenchés par l’utilisateur, notamment quand il vérifie la présence de mises à jour dans Windows Update.

Pour rappel, les préversions actuelles mèneront à la prochaine révision majeure de Windows 10, estampillée 1803. La dernière en date est la 1709, alias Fall Creators Update.

Fusion entre AT&T et Time Warner : le département de la justice réclame la vente de CNNCrédits : hundreddays/iStock

Selon Reuters, si la fusion entre l’opérateur AT&T et le géant des médias Time Warner met du temps à être validée par le régulateur américain, c’est que ce dernier souhaite la vente de certains actifs clés afin d’éviter une trop forte concentration dans le secteur.

Pour donner son aval, le ministère requiert la vente de Turner Broadcasting, la maison mère de CNN, l’un des actifs les plus précieux de Time Warner. Naturellement, AT&T s’oppose à cette solution et se dit en coulisse prêt à aller devant les tribunaux pour prouver que cette fusion ne pose aucun problème de concurrence.

Devant ses actionnaires, l’opérateur est par contre plus prudent et confie ses incertitudes sur sa capacité à boucler la transaction. Une autre piste est explorée, celle de la vente de DirecTV, le service de télévision par satellite de Time Warner.

« Cabasse for Orange » : une barre de son Dolby Atmos, vendue à partir de 249 euros

Comme son nom l’indique, ce produit est issu d’un partenariat entre Cabasse, Dolby Laboratories et Orange. L’ensemble se compose d’une barre de son à placer au niveau de votre télévision, d’un caisson de basse sans fil et d’une télécommande, sans plus de précision sur les caractéristiques techniques.

Tout juste sait-on qu’elle propose du Bluetooth pour diffuser de la musique depuis un terminal mobile. Elle sera disponible en exclusivité chez Orange, à partir du 16 novembre. Son tarif public est de 599 euros, mais le FAI propose à ses clients Livebox et Open Play ou Jet une remise très importante, le prix tombant à 249 euros.

Pour rappel, un autre partenariat du même genre avait été annoncé cet été : l’entreprise de télécommunication Sky propose en exclusivité une barre de son signée Devialet (un fabricant français), avec là encore une importante remise pour ses clients.

Opera 49 fait le plein de nouveautés

Nouvelle révision stable pour le navigateur norvégien, avec à la clé de nombreux ajouts.

Cette version 49 ajoute ainsi un outil dédié aux captures d’écran, pour tout ou partie d’une page web. Ces captures peuvent être modifiées via divers outils : crayon, couleurs, flèches, flou ou encore emojis. Elles sont ensuite envoyées dans le presse-papiers ou sauvegardées dans un dossier. L’outil peut être appelé via le raccourci Ctrl + Shift + 5 (ou CMD + Shift + 5 sur macOS).

Le nouvel Opera introduit également un lecteur VR, détectant les casques de réalité virtuelle branchés à l’ordinateur et proposant alors d’y envoyer toute vidéo présente dans une page web (via un bouton spécifique ajouté automatiquement).

Ajoutons l’arrivée de VK Messenger dans la barre latérale, un mode Easy Setup pour personnaliser rapidement le navigateur, de nouvelles devises pour le convertisseur, la réorganisation des icônes d'extensions, quelques changements graphiques pour la navigation privée, de nouveaux fonds d’écran ainsi qu'une meilleure prise en charge du HiDPI.

Centriq 2400 : Qualcomm commercialise « le premier processeur serveur en 10 nm au monde »

Le fabricant propose déjà des SoC gravés en 10 nm (le Snapdragon 835 par exemple), comme MediaTek avec Helio X30, mais se focalise de plus en plus vers le monde des serveurs, notamment avec sa dernière annonce.

La gamme de processeurs Centriq 2400 exploite la technologie FinFET 10 nm de Samsung et intègre 18 milliards de transistors sur 398 mm². Suivant les versions, on y trouvera un maximum de 48 cœurs (64 bits) fonctionnant jusqu’à 2,6 GHz. Ils sont reliés entre eux par un bus bidirectionnel circulaire avec une bande passante globale de 250 Go/s.

512 Mo de cache L2 sont partagés par paire de cœurs, accompagnés de 60 Mo de cache L3 pour l’ensemble du processeur. Le CPU gère jusqu’à 768 Go de DDR4 sur 6 canaux et 32 lignes PCIe 3.0. Il est compatible avec la TrustZone d’ARM et consomme moins de 120 watts selon Qualcomm.

Le Centriq 2400 avec 48 cœurs est annoncé à 1 995 dollars. Selon des tests internes de Qualcomm, ce processeur aurait un rapport performances/dollar quatre fois supérieur au Xeon Platinum 8180 d'Intel. Du côté des performances/watt, il est question d’une augmentation pouvant atteindre 45 %.

De plus amples informations sont disponibles sur ce billet de blog. Pour rappel, Intel devrait lancer ses premières puces en 10 nm cette année, mais la production de masse ne devrait pas arriver avant la seconde moitié de 2018.

Les solutions ARM sont davantage utilisées dans le domaine de l'hébergement pour leur grande densité que pour leurs performances. Cette nouvelle génération fera peut-être la différence.

Fork de Bitcoin : au revoir Segwit2x, petit ange parti trop tôt

Les défenseurs de SegWit2x ont rendu les armes. Il s’agit pour rappel d’une solution visant à fluidifier la blockchain de Bitcoin en combinant l’implémentation du principe des témoins séparés (ou segregated witnesses) à un doublement de la taille unitaire de chaque bloc, pour qu’elle atteigne 2 Mo.

Les développeurs de cette solution ont indiqué dans une liste de diffusion avoir renoncé à leur projet, faute d’un consensus suffisamment solide autour de leur proposition. Sa mise en place aurait en effet causé un hard-fork de la blockchain de Bitcoin et potentiellement divisé la communauté en deux.

À l’annonce de la nouvelle, le prix du Bitcoin a brièvement franchi la barre des 7 800 dollars, un nouveau record, avant de revenir se stabiliser autour des 7 400 dollars.

Jeuxvideo.com en mode « Damage control »

Suite à l'appel fait aux annonceurs pour protester contre les pratiques de certains membres du forum « 18-25 » du site, et la publication de plusieurs communiqués, Webedia a décidé d'opter pour une nouvelle approche.

Une liste de mots interdits a tout d'abord été mise en place, avant que le moteur de recherche du forum soit tout simplement désactivé. Hier, on apprenait qu'une maintenance était prévue, le forum devant revenir dans la matinée.

Dans le même temps, Cédric Page, Directeur Général de Webedia Gaming, a mis en avant sur Twitter des publications « spontanées » de membres (voir ici ou ) qui ont décidé d'affirmer ce qui leur plaît dans la section 18-25 du forum.

Instagram autorise les vieux contenus dans les Stories

Le concept des Stories était simple : montrer des moments de la journée, pris sur le vif, pour partager ce que l’on est en train de faire. Au bout de 24 heures, ces contenus sont effacés.

Désormais, l’utilisateur peut choisir n’importe quelle photo ou vidéo dans son appareil, même s’il a plus de 24 heures. Instagram ajoute automatiquement un autocollant avec la date du contenu. Comme n’importe quel autre « sticker », il peut être supprimé ou édité. Une variation qui devrait permettre aux Stories de s’enrichir un peu.

Notez que la fonctionnalité est en cours de déploiement, et que tous les utilisateurs ne l’ont peut-être pas tous encore. L’ajout confirme en tout cas une rumeur qui était apparue en septembre.

Chia, une énième alternative à Bitcoin, pour sauver la planète

L’un des gros problèmes de Bitcoin, tient au fait que chaque transaction réclame une quantité importante d’énergie (environ 250 kWh) pour être validée. De quoi alimenter un foyer américain pendant une semaine.

Pour éviter un tel gaspillage, plusieurs crypto-monnaies alternatives délaissent le principe de la preuve de travail, coûteux en énergie, au profit d’autres solutions comme la preuve d’enjeu où la preuve de possession, ne nécessitant pas de puissance de calcul particulière.

Bram Cohen, le créateur de la crypto-monnaie Chia, veut quant à lui se reposer sur celui de la preuve d’espace. Le principe est simple : lorsqu’un bloc est forgé sur la blockchain, il est propagé au nœuds du réseau. Quand un « fermier » trouve un de ces blocs, il le publie au reste du réseau.

Les autres fournissent quant à eux la meilleure preuve d’espace, c’est-à-dire du stockage qu’ils peuvent mettre à disposition du réseau. Les trois meilleures sont rapidement diffusées au réseau, et un des « time servers » qu’il contient confirme l’heure à laquelle la preuve a été fournie et valide ainsi le nouveau bloc.

L’idée est que tout le monde dispose d’espace de stockage libre qui pourrait servir à la validation de ces transactions sans causer de surcoût de consommation. À moins que soudainement, dans le but d’avoir la plus grosse preuve à fournir, tout le monde se mette à acheter des disques durs de 10 To et à en brancher 40 sur une carte mère bardée de contrôleurs SATA.

Certains pourraient alors entasser de telles machines dans de grands hangars, pour que dans quelques années, tout le monde se plaigne de la consommation des disques durs.

Wakanim lance son application PlayStation 4

Le service de vidéo à la demande dédié à l'animation japonaise vient de lancer un client pour la console de Sony, qui rejoint ceux pour Android TV, iOS et Xbox One. Il se rapproche ainsi de la concurrence, notamment du géant mondial Crunchyroll, présent sur la majorité des systèmes du marché.

Comme les autres, l'application PS4 de Wakanim est réservée aux abonnés (à cinq euros par mois), qui retrouvent la plupart des fonctions du site, notamment la liste des épisodes en attente (watchlist). Les clients ayant acheté des épisodes sont encore exclus. Le service leur recommande de télécharger leurs vidéos (sans DRM) pour les lire sur leur console, comme ils le faisaient jusqu'ici.

Le service a (encore) revu son modèle économique, en réservant les épisodes en simulcast aux abonnés pendant une semaine, avant de les ouvrir à tous, via la publicité.

Sécurité des datacenters : Microsoft greffe Cerberus sur le projet OlympusCrédits : photogearch/iStock

Olympus est un projet dévoilé l’année dernière, mettant en avant des conceptions open source pour le matériel des centres de données, en partenariat avec l'Open Compute Project (OCP).

Un an plus tard, l’éditeur annonce qu’Olympus est terminé. Meilleure preuve que le « standard » fonctionne : il est déjà utilisé pour l’infrastructure d'Azure. D’autres entreprises se préparent également à proposer leurs produits pour l’écosystème OCP.

Microsoft présente également la suite du projet, Cerberus, qui est centré sur la sécurité et propose de la même manière qu’Olympus, d’établir un modèle open source en lien avec OCP. Objectif principal : protéger les firmwares de cartes mères (UEFI/BIOS, BMC ou Options ROM) et les périphériques d’entrées/sorties, en contrôlant les accès et en vérifiant l’intégrité depuis la phase de pré-démarrage.

Le projet prend la forme d’un microcontrôleur cryptographique dont le code doit intercepter les accès depuis l’hôte sur le bus SPI, où se trouve le firmware. La puce s’assurera ainsi que chaque accès est légitime. Microsoft précise que ces spécifications ne concernent ni le type de CPU, ni l'architecture entrée/sortie, et peuvent donc s’adapter tout type de serveur (même si Intel est partenaire).

Un premier brouillon des spécifications Cerberus est disponible sur le dépôt GitHub d’Open Compute Project.

Firefox pour iOS change de look avec Photon

La version 10 du navigateur de Mozilla sur iOS troque son apparence noir et blanc arrondie pour une interface plus épurée, inversant des menus d'options pour approcher l'agencement d'un navigateur de bureau.

Cette version active aussi les suggestions de recherche par défaut (coucou Google) et fournit un bouton code QR à côté de la barre d'adresse (pendant l'édition de l'URL) pour en scanner un rapidement. 

Firefox est en plein chamboulement, la version 57 de la version de bureau devant signer son grand retour face à Chrome. Nouvelle interface, nouveau moteur de rendu et gestion revue des extensions sont censés ramener les internautes soucieux de leur vie privée.

Yahoo (Verizon) ne sait toujours pas comment il s’est fait dérober 3 milliards de comptes

Marissa Mayer, ancienne PDG de Yahoo, s’est exprimée devant le Sénat des États-Unis au sujet de la fuite de données concernant pas moins de 3 milliards de comptes.

« À ce jour, nous n'avons pas été en mesure d'identifier l'intrusion qui a conduit à ce vol [...] nous ne comprenons pas exactement comment l'acte a été perpétré » avoue-t-elle. Si elle n’est plus la directrice de Yahoo, Karen Zacharia (responsable de la sécurité chez Verizon, nouveau propriétaire de Yahoo) n’a pas exprimé de désaccord sur le sujet, selon TechCrunch.

Marissa Mayer en profite pour revenir sur les deux attaques d’envergure dont Yahoo a été victime en 2013 et en 2014 (voir cette actualité). Elle cible directement la Russie pour au moins l’une des deux : « Nous savons maintenant que les agents de renseignement russes et des pirates financés par des États étaient responsables d'attaques très complexes et sophistiquées contre les systèmes de Yahoo ».

Apple en route vers les 1 000 milliards de capitalisation boursière

Dopée par le lancement de l’iPhone X et en dépit des Paradise Papers, Apple semble être en bonne voie pour devenir la première entreprise du monde à franchir la barre des 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

La firme de Cupertino est en effet valorisée à près de 905 milliards de dollars aujourd’hui, et garde ses distances avec ses poursuivants directs, dont Google (729 milliards de dollars), Microsoft (652 milliards de dollars), Amazon (546 milliards de dollars) ou Facebook (522 milliards de dollars).

Niantic annonce un jeu basé sur Harry Potter

« La magie d’Harry Potter arrive dans un quartier près de chez vous ». C’est avec ces quelques mots que Niantic, le studio à qui l’on doit déjà Pokémon Go, a annoncé le développement de son prochain jeu baptisé Harry Potter : Wizards Unite.

Niantic promet que ce titre, né d’une association avec Warner Bros, permettra aux joueurs d’apprendre divers sorts qu’ils lanceront avec leur smartphone, afin de vaincre des créatures qui prendront vie en réalité augmentée sur leur écran. De la coopération entre sorciers sera nécessaire pour battre les plus coriaces.

Aucune date de lancement, même approximative, n’a été évoquée pour le moment, le studio invite seulement les fans de la saga de J.K Rowling à les suivre sur les réseaux sociaux pour rester informés de l’avancement du projet.

Vous pouvez désormais archiver vos dépôts GitHub

Il y a des projets sur lesquels vous avez travaillé, que vous n'utilisez plus, mais que vous ne voulez pas pour autant supprimer. GitHub semble en avoir pris conscience et vous permet désormais d'archiver vos dépôts.

Il restera ainsi accessible en lecture seule, plus personne ne pouvant déclarer de bug, faire de commentaire ou d'ajouts. Pour cela, il faut se rendre dans la « Danger zone » des paramètres du dépôt et sélectionner la fonction d'archivage.

Bien entendu, il sera possible de revenir en arrière. Tout est détaillé par ici.

Un nouvel assistant CV pour Word, puisant dans LinkedIn

Ce n’était qu’une question de temps avant que LinkedIn (racheté par Microsoft pour 26,2 milliards de dollars) ne soit davantage exploité dans la suite Office.

Les abonnés Office 365 utilisant la suite en anglais peuvent dorénavant se servir de leurs informations LinkedIn pour créer automatiquement un CV. Identification des compétences, résumé des emplois et personnalisation sont au programme.

La fonctionnalité est en cours de déploiement dans une première sélection de pays, dont la France (même si le français n’est pas encore géré). La généralisation à d’autres marchés et langues se fera dans les mois à venir.

Las Vegas : la navette autonome Navya impliquée dans un accident, mais ne serait pas responsable

Moins d’une heure après ses premiers tours de roue, le véhicule autonome Navya a eu son premier accrochage. Il ne s’agit que d’un léger choc avec un peu de tôle froissée et aucun blessé.

La navette n’est pas en cause selon les premiers éléments de l’enquête. Elle se serait en effet arrêtée derrière un camion et ce dernier aurait reculé, provoquant un léger choc. Un passager du véhicule autonome interrogé par KSNV donne sa vision des faits : « La navette est restée immobile et nous nous disions : “oh mon dieu, ça va nous frapper, ça va nous frapper ! ” Et puis... ça nous a frappé ! Comme la navette n'avait pas la capacité de reculer, elle est donc juste restée immobile ».

Plus de peur que de mal donc, mais surtout une publicité dont Navya se serait bien passé. Attendons maintenant les résultats définitifs de l’enquête avant d’en tirer des conclusions.

Volkswagen et Google main dans la main sur les ordinateurs quantiques

Les deux partenaires officialisent leur relation via un communiqué de presse. Le fabricant de voitures explique qu’il utilisera un ordinateur quantique de chez Google dans trois domaines d’expertises : optimisation du trafic, simulation de matériaux (en particulier la structure des batteries des voitures électriques) et de nouveaux procédés d'apprentissage automatique (ou machine learning).

« La collaboration entre Volkswagen et Google marque le début de l'informatique quantique dans l'industrie automobile, et constitue une étape primordiale pour relever les défis de la mobilité moderne, qui ne seront probablement pas résolus avec les ordinateurs classiques » explique Abdallah Shanti, vice-président de Volkswagen.

Volkswagen rappelle qu’il a déjà utilisé un ordinateur quantique au début de l’année afin d’optimiser la circulation de 1 000 taxis dans Pékin, la capitale de la République populaire de Chine.

Pas de charge sans fil pour le OnePlus 5T parce que « Dash charge est meilleur »

OnePlus continue de préparer le lancement de son nouveau modèle 5T, et Pete Lau de livrer les détails de quelques choix sur les forums de la société. Aujourd'hui, il est question de la recharge sans fil qui ne sera pas proposée avec ce nouveau modèle.

Lau explique que le Dash charge, la solution de charge rapide de OnePlus, est en effet un choix préférable. Elle fournit jusqu'à 20 watts, contre 15 watts dans le meilleur des cas pour une solution de charge sans fil, si vous positionnez votre appareil convenablement. Selon lui, les solutions sans fil ajouteraient également plus de contraintes que de liberté, puisqu'il est impossible de les utiliser alors que l'on joue par exemple.

On a néanmoins bien du mal à comprendre pourquoi créer une telle opposition entre les deux solutions, qui sont surtout complémentaires. L'intégration possible d'une solution sans fil à des boîtiers, des meubles, etc. permet de la rendre pratique au quotidien et pour une charge nocturne par exemple.

La charge rapide peut de son côté permettre de bénéficier d'un coup de boost en cours de journée à travers un adaptateur secteur ou une batterie externe, en cas de déplacement par exemple.

Revolut a demandé sa licence bancaire européenne et veut gonfler son offre de services

Revolut veut étendre ses services au niveau européen et annonce qu'elle vient de demander une licence bancaire. Elle permettra à la société de proposer une protection bancaire jusqu'à 100 000 euros à travers le mécanisme European Deposit Protection Scheme (EDPS).

Un processus qui va demander quelques mois. La société va néanmoins en profiter pour travailler sur une solution technique qu'elle maîtrise de bout en bout afin de mieux servir ses 950 000 clients (dont un peu plus de 16 000 comptes Entreprise).

Mais cette licence lui permettra également de proposer un RIB et des virements, ainsi qu'une offre de découvert et de prêt personnels, des activités lucratives dans le domaine bancaire.

Intel publie un pilote avec support du HDR et de Windows Mixed Reality

Alors que Raja Koduri vient d'annoncer qu'il quittait AMD pour Intel, la société publie un pilote graphique qui active le support du HDR sur certaines de ses puces.

Ce support est disponible sous Windows avec Netflix et YouTube pour les processeurs de 7ème et 8ème génération avec une partie graphique HD 620 ou supérieure. Tous les détails sont donnés par ici.

Intel précise que ces pilotes sont WDDM 2.3, supportent Windows Mixed Reality, le Wide Color Gamut, l'accélération et le traitement vidéo via DirectX 12, etc. Des fonctionnalités apportées par Windows 10 Fall Creators Update.

Taxis volants autonomes : Uber et la NASA partenaires, une démonstration d’uberAIR en 2020

L’annonce a été faite par Jeff Holden (chief product officer d’Uber) lors du Web Summit. Le but du partenariat avec l’agence spatiale américaine est de développer un logiciel de gestion des itinéraires pour les taxis volants, dans la même veine que celui pour les voitures.

La société en profite pour revenir sur son projet uberAIR, un prototype de taxi volant à décollage vertical, vidéo de présentation à l’appui. Les premiers tests sont prévus pour 2020 à Dallas et Los Angeles.

Jeff Holden s’avance également sur une comparaison du coût : « Au moment du lancement, nous offrons un voyage uberAIR au prix d'UberX mais à 320 km/h ». Il faudra certainement attendre 2023 pour que le service de taxis volants d’Uber soit disponible commercialement.

Rappelons tout de même que Uber n’est pas le seul à se lancer sur ce créneau, loin de là. Plusieurs fabricants ont dévoilé des projets plus ou moins similaires lors du salon du Bourget (voir notre compte rendu), notamment Airbus avec son taxi drone CityAirbus.

9 000 alertes sur la qualité de service des FAI envoyées à l'Arcep

Il y a trois semaines, l'Arcep annonçait la mise en place d'un site permettant à n'importe qui de déclarer un problème avec son fournisseur d'accès internet : J'alerte l'Arcep.

L'initiative semble avoir rencontré un certain succès puisque ce sont pas moins de 9 000 plaintes qui ont été déposées. Reste maintenant à savoir les suites que donnera le régulateur à ces remontées, et la nature de celles-ci.

L'Arcep misant beaucoup sur la régulation par la data, on peut également espérer que des statistiques seront livrées sur les problèmes les plus courants chez les FAI.

Le Harmony Link de Logitech sera inutilisable à partir du 16 mars 2018

Le fabricant envoie des emails à ses clients pour les informer de la mauvaise nouvelle, comme le rapporte The Next Web.

Pour rappel, ce boîtier permet de transformer son smartphone en télécommande infrarouge, mais il nécessite une connexion aux serveurs de Logitech pour fonctionner correctement. Le fabricant a visiblement décidé de la couper, rendant le Harmony Link inutilisable six ans après son lancement.

Les clients dont le boîtier est encore sous garantie peuvent demander à recevoir gratuitement la nouvelle version, le Harmony Hub, tandis que les autres ont droit à une remise s’ils veulent l’acheter (il serait question de 35 %).

Cette décision provoque la colère de certains qui, à juste titre, ne comprennent pas pourquoi leur produit parfaitement fonctionnel cessera de l’être dans quatre mois.

Le Crédit Agricole livre quelques détails sur son offensive « anti-Orange Bank », EKO

L'arrivée d'Orange Bank n'initie pas un changement en profondeur dans le domaine bancaire (voir notre analyse), mais l'implication d'un acteur de cette taille fait forcément bouger les lignes et réagir la concurrence.

Nous avons déjà évoqué le cas du Crédit Mutuel Arkea qui a simplifié sa procédure de création de compte et mise sur son service Max, ou le Crédit Mutuel avec Avantoo. C'est au tour du Crédit Agricole d'en dire un peu plus sur son EKO.

Et autant le dire clairement, ça ne va pas vraiment révolutionner le genre. Comme tout acteur important du secteur, la banque veut éviter de cannibaliser son offre actuelle et préfère donc se préserver en mettant de nombreuses barrières en place, au risque de proposer un nouveau produit finalement peu intéressant.

Cette solution facturée 2 euros par mois permet d'obtenir une carte bancaire internationale à autorisation systématique. Proposée en ligne et dans les agences du groupe, elle autorise 300 euros de retrait sur sept jours et 1 200 euros de paiement par mois.

EKO a été pensée pour « ceux qui souhaitent maîtriser leurs dépenses [et] conçue pour éviter les mauvaises surprises (pas de petites lignes ni de frais cachés) : tout a été pensé pour aider les Français à maîtriser leur budget » précise le communiqué.

Des alertes seront envoyées gratuitement par SMS lorsque le solde sera débiteur ou inférieur à 20 euros, le découvert n'est pas autorisé. Une application viendra accompagner le dispositif, dont les premiers détails tarifaires ont été dévoilés.

Ainsi tout est gratuit à quelques exceptions près : 25 retraits sont inclus par an en France dans les distributeurs qui n'appartiennent pas au Crédit Agricole, 10 dans les pays hors de l'espace économique européen. Des commissions d'intervention et des frais de rejet peuvent s'appliquer en cas de solde insuffisant, la refabrication urgente de la carte ou les chèques de banque sont payants (montants non communiqués)

La promesse est également celle d'une création de compte en moins de 10 minutes et d'une « offre 100 % humaine et 100% digitale co-construite avec les clients du Crédit Agricole ». Tout un programme. Une large campagne de communication viendra promouvoir ce nouveau service dans les prochains jours à la télévision, au cinéma et en ligne.

La date de commercialisation effective n'a pas encore été dévoilée.

Westworld : la saison 2 sera diffusée au printemps

Westworld a été l'une des bonnes surprises de fin 2016 sur HBO (donc OCS en France). Proposant une adaptation de Mondwest, elle a su s'en écarter pour mener à bien une réflexion intéressante sur le rapport entre l'humanité et les machines, à l'heure où certains rêvent de développer des intelligences artificielles fortes et autres androïdes.

Après un final explosif, les fans attendent avec impatience la saison 2. Et c'est Evan Rachel Wood (Dolores) qui a annoncé la nouvelle : ce sera pour le printemps 2018.

Pour le moment, pas de date plus précise, ni de détails sur le scénario. L'équipe pourrait par exemple développer la suite hors du parc ou à travers une nouvelle expérimentation, comme ce qui avait été fait pour Les rescapés du futur.

Explosion d’un moteur Merlin de SpaceX lors d’un test

Ce nouveau modèle devait être utilisé sur une fusée Falcon 9 fin 2018. La société affirme que personne n’a été blessé durant l’incident et qu’elle ne prévoit aucun retard sur son calendrier de lancement.

Elle ne donne par contre aucun détail supplémentaire. John Taylor, porte-parole de SpaceX, a précisé à plusieurs de nos confrères américains qu’une « enquête approfondie et entièrement transparente sur la cause profonde » est en cours.

Pour rappel, c’est la troisième explosion en l’espace de trois ans pour SpaceX : une fusée sur son pas de tir en septembre 2016, une autre juste après le décollage en juin 2015, alors qu’elle devait rejoindre la Station Spatiale Internationale.

Valse des promos : Freebox Crystal sur Vente privée, B&You Light sur Showroomprivé

L’approche de la fin d’année est souvent synonyme de promotions pour les opérateurs et les FAI. 2017 ne déroge visiblement pas à la règle.

B&You propose ainsi son forfait 30 Go Light, c’est-à-dire avec un débit bridé à 2 Mb/s maximum, pour 6,99 euros par mois sur Showroomprivé, pendant un an. Il passera ensuite à 9,99 euros par mois.

De son côté, Free va lancer une vente privée de sa Freebox Crystal, à partir de 19h. Sauf surprise, l’offre devrait être la même que d’habitude : 1,99 euro par mois, pendant un an, avec la possibilité de souscrire à un forfait Free Mobile à tarif réduit.

Ce soir, c’est le Téléthon digital

Un mois avant le Téléthon 2017 (les 8 et 9 décembre), la soirée #TelethonDigital se déroulera ce soir de 19h30 à 23h30 à l’espace WeWork (33 rue de la Fayette, Paris 9e). Les inscriptions sont gratuites, mais obligatoires pour y participer.

Cet événement « rassemble un écosystème de partenaires professionnels avec l'ambition de révéler les technologies les plus innovantes dans le domaine de la solidarité numérique à destination du grand public ».

Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM-Téléthon, sera sur place avec des interventions de Bankin', Cap Digital, Free, PayPal, PriceMinister-Rakuten et WeWork.

Au programme, création de films mobiles, des expériences de réalité augmentée avec Microsoft, des films en VR, etc.

Amazon propose enfin du paiement en 4x sur certaines commandes, avec CofidisCrédits : malerapaso/iStock

« Le drame, ça va être quand Amazon proposera du paiement en plusieurs fois ». Qui n'a jamais prononcé cette phrase après une frénésie d'achat sur le site du géant mondial de la vente en ligne ?

Ce « drame » est désormais une réalité : des utilisateurs nous ont informé qu'un paiement en 4x par carte bancaire lors d'une commande sur Amazon leur avait été proposé. Nous avons pu avoir la confirmation que c'était bien le cas, pour toute commande entre 100 et 1 000 euros. Les frais sont de 2,25 % de la somme.

Quelques exceptions tout de même : les produits ou contenus numériques, ceux qui ne sont pas en stock, ceux qui  sont achetés depuis un autre site qu'Amazon.fr, les chèques-cadeaux Amazon et l'inscription Amazon Prime. « Les e-cartes bleues, les cartes étrangères, prépayées, Electron, Maestro et American Express ne sont pas acceptées » précise Amazon.

Cette solution est proposée en partenariat avec Cofidis, comme c'est déjà le cas pour d'autres revendeurs tels que Top Achat. L'organisme aura la charge d'étudier les dossiers et de les accepter ou de les refuser.

Le timing de mise en place est tout sauf anodin : deux semaines avant les fameux Black Friday et Cyber Monday, alors que la période des fêtes de fin d'année commence.