Avec Project Things, Mozilla promet un Internet des objets sûr et interopérableCrédits : Maxiphoto/iStock

La fondation compte ouvrir de force l'Internet des objets. Elle permet désormais de construire ses propres passerelles pour faire communiquer des objets connectés, en s'appuyant sur le web. Elle souhaite créer un Internet des objets décentralisé, sécurisé et respectueux de la vie privée ; trois qualités encore chimériques aujourd'hui.

Mozilla promet que n'importe qui disposant d'un Raspberry Pi peut monter sa propre passerelle, contrôlable via une interface web et des commandes vocales.

« Chaque fabricant conçoit habituellement une application particulière qui ne fonctionne qu'avec sa marque » tance l'organisation. Selon elle, ce marché fragmenté subit les caprices commerciaux de chaque entreprise.

Depuis hier, un serveur est disponible au téléchargement. Il fournit une configuration simple, de la connexion au réseau à l'ajout des objets connectés. L'interface est ensuite accessible de n'importe où, assure la fondation.

La dernière version ajoute, entre autres, un système de conditions pour enchainer automatiquement des actions entre objets. Elle ouvre aussi l'outil aux prises connectées, aux ampoules, aux interrupteurs à plusieurs niveaux et aux capteurs. Elle amène aussi le support d'OAuth pour ajouter des applications tierces de manière sûre.

Notez que les instructions d'installation sont en anglais, même si la démarche se veut simple.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !