Deliveroo : une dizaine de villes supplémentaire, retour sur le statut de ses livreursCrédits : AdrianHancu/iStock

Hugues Décosse, directeur général de Deliveroo en France, était hier dans l'émission « L'invité des Echos ». L'occasion de faire un rapide point sur les évolutions du service de livraison de plats cuisinés. Il affirme ainsi que son service est disponible dans 28 métropoles, soit environ 150 communes.

La société continue son expansion et annonce qu'elle arrivera à Nîmes cette semaine, puis Poitiers la semaine prochaine. « Nous avons prévu d'accélérer ce développement sur 2018 (avec) une dizaine de villes prévues à ouvrir, dans les mois qui viennent » ajoute Hugues Décosse.

Il en profite pour revenir sur le changement de son modèle de rémunération pour ses coursiers (avec le statut d'indépendant) en août dernier : ils ne sont plus payés à l'heure, mais à la course.

Face aux critiques sur la précarité, le directeur général s'explique : « Les livreurs ont une attente de flexibilité. Après il y a quand même un sujet qu’il faut avoir le courage de regarder en face. En France, aujourd’hui, on a le statut d’indépendant qui apporte une flexibilité mais qui apporte peu de sécurité, contrairement au statut de salariés. Si on demande aux livreurs, même les plus critiques, ils ne demandent pas d’être salariés. Ils demandent plus de sécurité. Et pour apporter plus de sécurité, il y a un débat de société qui clairement doit avoir lieu (…) avec le législateur ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !