Le patron de DuckDuckGo râle contre Facebook et Google

Dans une tribune sur CNBC, Gabriel Weinberg estime que les effets des deux sociétés sur notre vie privée ne peuvent pas être sous-estimés. Selon un décompte, 76 % des sites web intègrent des pisteurs de Google, contre 24 % pour ceux de Facebook.

Pour espérer le moindre progrès sur la vie privée, il faut donc s'attaquer aux empires de la publicité hyper-ciblée que constituent ces deux sociétés, estime Weinberg. Il pointe aussi l'alimentation des outils d'intelligence artificielle et des « bulles de filtre » dans lesquelles ils enfermeraient les internautes ; même si ce dernier concept est très critiqué par certains universitaires, malgré son attrait médiatique.

Pour Weinberg, les promesses d'auto-régulation du secteur sont trompeuses. DuckDuckGo réclame donc la transparence sur les pratiques de ces entreprises, et une régulation plus forte de la part de Washington. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !