L'IBTimes et Newsweek accusés d'être friands de fraude publicitaireCrédits : visualspace/iStock

Dans une enquête, Buzzfeed révèle que le groupe aurait acheté massivement du faux trafic pour soutenir leurs revenus publicitaires. Newsweek avait été repris en 2013 par Etienne Uzac, déjà très discret sur son entreprise à l'époque, comme le soulignait un portrait dans Le Monde.

Il espérait remettre sur les rails la marque, vestige de l'un des principaux magazines américains du 20e siècle. Selon Buzzfeed, qui s'appuie sur le travail de Social Puncher, cet achat massif de faux visiteurs aurait permis d'obtenir la publicité d'une agence étatique américaine, le Consumer Financial Protection Bureau (CFPB).

Une enquête aurait été ouverte, l'organisme n'ayant pas eu connaissance du stratagème jusqu'ici. Concrètement, la société aurait acheté du trafic via des spécialistes du pop-under, direct ou blanchi (en routant d'abord vers un autre domaine), dès l'automne 2016 pour IBTimes.com.

Cette pratique aurait permis d'augmenter considérablement la part de visiteurs américains, de la moitié à 80 % du trafic au moment d'obtenir le contrat du CFPB.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !