Emplacement des bases militaires : Strava travaille avec les autorités

Hier, nous évoquions une « découverte » sur la carte Globale Heatmap de l'application mobile : elle permet de connaitre l'emplacement de certaines bases secrètes. En cause, des utilisateurs ayant partagé leur parcours de manière publique, permettant parfois de les identifier.

Suite à cette affaire, James Quarles (PDG de Strava) a publié une lettre ouverte dans laquelle il explique qu'en mettant en place cet outil, la société « a respecté l'activité et la confidentialité du profil, y compris la possibilité de refuser d'apparaître sur la carte ». La société ajoute prendre « cette affaire au sérieux et nous comprenons notre responsabilité sur les données que vous partagez avec nous ».

Strava s'engage à travailler avec les autorités militaires et gouvernementales pour traiter les données potentiellement sensibles, passer en revue ses services afin de s'assurer qu'ils ne puissent pas être détournés par des personnes mal intentionnées, renforcer sa sensibilisation à la sécurité et enfin simplifier les outils liés à la confidentialité.

La société renvoie vers ce billet de blog de juillet dernier où sont justement détaillés les paramètres liés à la vie privée. Pour rappel, la confidentialité de votre compte et de vos publications peut être vérifiée et ajustée en suivant ce lien.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !