Dark Caracal, un vol massif de données dans 20 pays via des applications mobilesCrédits : Hlib Shabashnyi/iStock/Thinkstock

L'Electronic Frontier Foundation (EFF) et la société de sécurité Lookout publient une enquête sur Dark Caracal, une campagne ciblant des milliers de personnes dans 20 pays avec des versions vérolées d'applications, principalement des messageries « sûres » comme Signal et WhatsApp.

L'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France et le Liban sont listés parmi les victimes. Des centaines de Go de données auraient été dérobées, selon l'organisation et la société. Les applications en question conserveraient leurs fonctions de départ, tout en ouvrant la voie à des captures d'écran, de photos, du son et de données par les responsables de la campagne. Elles sont distribuées via des magasins non-officiels.

Les traces remonteraient à la Direction générale de la sûreté générale libanaise. La campagne est désignée comme une APT (intrusion à long terme) dont des manifestations émergeraient depuis 2012. Ses homologues viseraient de plus en plus les smartphones, selon Lookout (dont c'est le fonds de commerce).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !