Firefox 58 compilera bien plus rapidement le WebAssembly

La nouvelle version du navigateur est attendue pour le 23 janvier. Elle incluera deux mécanismes accélérant la compilation du WebAssembly.

D'abord la « streaming compilation » qui aura pour bénéfice de compiler le code au fur et à mesure de son téléchargement, au lieu d'attendre qu'il ait été entièrement rapatrié.

Ensuite, une compilation en deux étapes. Une première fournissant rapidement un code exécutable (10 à 15 fois plus vite selon l'éditeur), et une seconde en arrière-plan travaillant sur une version beaucoup plus optimisée et affichant donc de meilleures performances, mais plus long à obtenir. Quand cette deuxième tâche est terminée, les deux versions sont échangées.

Actuellement, Mozilla assure que sur une machine de bureau, la compilation du WebAssembly par le moteur JavaScript peut se faire à un rythme de 30 à 60 Mo par seconde, et 8 Mo par seconde sur un appareil mobile moyen.

Il faudra attendre mardi prochain pour mesurer les bénéfices de manière concrète. On rappellera cependant que tout ce qui touche au JavaScript ne concerne qu'une partie du chargement d'une page web. Les utilisateurs devraient donc sentir un gain, mais pas forcément des performances doublées.

Firefox 58 continue quoi qu'il en soit un profond travail sur les performances débuté par la mouture 57, appelée Quantum. La suivante doit encore augmenter la vitesse de rendu en tirant parti du GPU chaque fois que ce sera possible (WebRender).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !