Pékin ouvre ses routes aux essais pour les voitures autonomes

Les entreprises enregistrées en Chine et ayant déjà procédé à des tests sur des circuits fermés peuvent demander aux autorités de la ville de passer la seconde avec des essais sur les routes publiques, comme l'explique MIT Technology Review.

Une ville de plus à sauter officiellement le pas ; ce n'est ni la première, ni la dernière. Il faudra tout de même qu'un conducteur soit présent derrière le volant pour reprendre les commandes en cas de problème.

Pour rappel, le chinois Baidu prévoit de lancer la production de véhicules autonomes en série dès 2018, le calendrier s'agence donc le moment assez bien, au moins en Asie.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !