Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
« Gardez votre téléphone éloigné du corps » recommande le CDPH américain

La semaine dernière, le département de la santé publique de la Californie a publié des recommandations sur l'exposition aux ondes. « Bien que la communauté scientifique ne soit pas parvenue à un consensus sur les risques liés à l'utilisation du téléphone portable, la recherche suggère qu'une utilisation élevée à long terme pourrait avoir un impact sur la santé humaine » explique l'organisme.

Sa directrice Karen Smith donne quelques conseils : « Nous savons que des mesures simples, comme ne pas garder votre téléphone dans votre poche et l'éloigner de votre lit la nuit, peuvent aider à réduire l'exposition pour les enfants et les adultes ». La CDPH publie ainsi une liste de recommandation :

  • Garder le téléphone éloigné du corps
  • Réduire son utilisation lorsque la qualité du signal est mauvaise
  • Réduire son utilisation pour le streaming (vidéo et audio) et télécharger de gros fichiers
  • Garder le téléphone loin du lit la nuit
  • Enlever son casque lorsque vous n'êtes pas en communication
  • Supprimer les produits prétendant bloquer les ondes : ils peuvent augmenter votre exposition.

Comme nous l'avions déjà expliqué lors de notre analyse des mesures de l'ANFR, la distance entre le corps et le smartphone a une grande influence sur le DAS (débit d'absorption spécifique). Un smartphone ne dépassant ainsi pas la limite réglementaire de 2 W/kg à une distance de 10 à 25 mm, va parfois bien au-delà avec plus 7 W/kg au contact (avec une distance de 0 mm donc).

Cette préoccupation dépasse largement le cadre américain et nous aurons l'occasion de revenir prochainement plus en détail sur ce que l'on présente parfois comme le #PhoneGate.

32 commentaires
Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 18/12/17 à 10:50:14

"Garder le téléphone éloigné du corps".
avec une sorte de perche, ou sinon on le traine dans une petite voiture derrière nous?

"Réduire son utilisation pour le streaming (vidéo et audio) et télécharger de gros fichiers"
totalement décorrélé des usages...
aujourd'hui les gens utilisent leur téléphone pour les réseaux sociaux et le streaming, plus pour téléphoner.

on a l'impression que ces recommandations ont été écrites il y a 15 ans...

Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 18/12/17 à 10:55:39

bof la nuit, mode avion et basta.

Avatar de anonyme_5af96fc0c6bcfcf63dedfe7bc68a4860 INpactien

C'est surtout qu'il n'y a pas les solutions et/ou c'est mal expliqué.
Qu'est-ce que "éloigné du corps" ? "Loin du lit" ? C'est quoi la distance ?
Qu'est-ce que "à long terme" ? "Avoir un impact" ?

 Et "supprimer les produits prétendant bloquer les ondes" ? Donc il n'y a aucune solution.

En fait, à part faire flipper, ça n'aide pas.

Franchement, ces discussions autour de la nocivité du smartphone sont vraiment incompréhensibles : certains disent que c'est dangereux, d'autres non.
Qui ment ? Pourquoi ? Quels sont les groupes d'intérêt ? Qui a besoin de faire financer ses études ? Quelle est la légitimité des uns et des autres ?
 

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Et peut-on avoir un raisonnement autre que binaire ou manichéen ?

Voici une énumération à la Prévert pour bien me faire comprendre (allumez la fonction "remise en question" et éteignez la fonction "j'ai des convictions quand même") :

  • la pollution de cheminée est mauvaise pour la santé,
  • la circulation automobile provoque des maladies cardio-respiratoires et des accidents de la route,
  • l'exposition au Soleil est mauvaise à la santé,
  • les appareils de bronzage par exposition aux UV doivent être utilisés avec précaution.

La liste n'est pas exhaustive et on peut évidemment y ajouter la téléphonie mobile.
 
Et oui! la vie est une aventure, on ne connaît pas réellement le monde qui nous entoure. C'est la vie qui est flippante, c'est bien pour cela que des recommandations et des précautions s'imposent (pas l'inverse: les recommandations et les précautions qui seraient flippantes et la vie qui serait sereine... comme par magie, par omniscience de l'individu qui maîtriserait tous les paramètres de sa petite vie fragile).

Édité par joma74fr le 18/12/2017 à 11:32
Avatar de numerid Abonné
Avatar de numeridnumerid- 18/12/17 à 13:21:20

hellmut a écrit :

"Garder le téléphone éloigné du corps".
avec une sorte de perche, ou sinon on le traine dans une petite voiture derrière nous?

"Réduire son utilisation pour le streaming (vidéo et audio) et télécharger de gros fichiers"
totalement décorrélé des usages...
aujourd'hui les gens utilisent leur téléphone pour les réseaux sociaux et le streaming, plus pour téléphoner.

 
 Ben, faire chambre à part avec le téléphone, ne pas le garder tout le temps en main. En gros en être moins dépendant !

Avatar de PtiDidi Abonné
Avatar de PtiDidiPtiDidi- 18/12/17 à 13:28:39

Il n'y a pas de consensus donc pas étonnant que les recommandations soient vagues.

Il ne vont pas tous dire d'éteindre le téléphone la nuit s'ils ne sont pas d'accord sur l'apparition d'un cancer au bout de 20 ans d'exposition à 20 cm de distance.
Ils sont juste d'accord sur le fait qu'il que dormir avec le téléphone sous l'oreiller est une mauvaise idée.

Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 18/12/17 à 13:55:46

tout l'intérêt d'un smartphone est justement de l'avoir à portée de main (littéralement).
On comprend vite que ce genre de recommandations ne sera suivi que par les personnes déjà persuadées des effets nocifs des ondes, ou les gens qui n'utilisent que très peu leur téléphone.

c'est un peu comme si on recommandait de ne faire que des trajets de 5km en voiture et de la garer à l'autre bout du quartier...

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 18/12/17 à 14:08:59

hellmut a écrit :

c'est un peu comme si on recommandait de ne faire que des trajets de 5km en voiture et de la garer à l'autre bout du quartier...

La comparaison bagnolesque hors de propos a encore frappé.
Allez je me lance aussi : non, c'est comme si on te disait de ne pas laisser la voiture démarrée dans le garage fermé pendant que tu bosses a côté...

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 18/12/17 à 14:50:22

jb18v a écrit :

bof la nuit, mode avion et basta.

On est d'accord, c'est toujours ce que j'ai fait, mais c'est fou le nombre de gens qui laissent leur mobile allumé (ou plutôt connecté) la nuit, quasiment toutes les femmes j'ai remarqué, pour les hommes je crois que c'est beaucoup moins. Il doit y avoir une explication à cette différence entre sexes :transpi: .
A part que ça peut te réveiller par des notifications (avec une copine ça me le faisait, grrr), ça contribue à user la batterie pour rien, voire un peu la mémoire Flash du téléphone.

gwado a écrit :

Et "supprimer les produits prétendant bloquer les ondes" ? Donc il n'y a aucune solution.

J'ai trouvé ça assez drôle comme ironie, le coup des produits. :mdr:

gwado a écrit :

En fait, à part faire flipper, ça n'aide pas.
Franchement, ces discussions autour de la nocivité du smartphone sont vraiment incompréhensibles : certains disent que c'est dangereux, d'autres non.
Qui ment ? Pourquoi ? Quels sont les groupes d'intérêt ? Qui a besoin de faire financer ses études ? Quelle est la légitimité des uns et des autres ?

Je ne connais aucune exemple de produit au danger avéré qui n'a pas été déclaré comme tel en quelques années (et à fortiori 10 ou 20 ans), quelque soit le secteur et sa rentabilité (rien que le tabac et alcool, et divers pesticides se sont fait interdire au 21e siècle encore).

Comme tu dis, à part faire flipper certains, ça ne sert pas à grand chose, surtout que le public voit bien qu'il n'y a aucune épidémie de maladies depuis presque 20 ans que les mobiles se répandent. En plus, comme dans toute question de nocivité possible, c'est la dose qui fait le poison, et ici non plus le public n'y connaît rien, pas plus que les journalistes en général (cf les âneries sur le glyphosate).

PtiDidi a écrit :

Il n'y a pas de consensus donc pas étonnant que les recommandations soient vagues.
Il ne vont pas tous dire d'éteindre le téléphone la nuit s'ils ne sont pas d'accord sur l'apparition d'un cancer au bout de 20 ans d'exposition à 20 cm de distance.
Ils sont juste d'accord sur le fait qu'il que dormir avec le téléphone sous l'oreiller est une mauvaise idée.

Et encore, même pas sûr que ce soit nocif.
Et il faut rappeler qu'on n'aurait pas d'explication de la nocivité, jusqu'à présent.

hellmut a écrit :

tout l'intérêt d'un smartphone est justement de l'avoir à portée de main (littéralement).
On comprend vite que ce genre de recommandations ne sera suivi que par les personnes déjà persuadées des effets nocifs des ondes, ou les gens qui n'utilisent que très peu leur téléphone.

+1

Avatar de numerid Abonné
Avatar de numeridnumerid- 18/12/17 à 15:12:08

Ah ! Doit-on en être esclave ? Y a-t-il des urgences telles qu'il faille toujours l'avoir à portée de main ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4