Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Prometheus : ArianeGroup va concevoir, réaliser et tester un moteur réutilisable

La coentreprise d'Airbus et Safran (50/50) annonce la signature d'un contrat de 75 millions de dollars avec l'Agence spatiale européenne (ESA). Il « porte sur la conception, la réalisation et les essais des deux premiers exemplaires du démonstrateur Prometheus ».

ArianeGroup explique qu'il s'agit de « l’avenir des lanceurs européens, avec la volonté de concevoir et de produire un moteur réutilisable dix fois moins cher qu’un moteur actuel du type Vulcain 2 ». Son coût serait ainsi d'un million d'euros environ.

Prometheus fonctionne avec de l’oxygène liquide (LOx) et du méthane. Il est présenté comme le précurseur des futurs moteurs des lanceurs européens à l'horizon 2030. Les premiers essais sont prévus d'ici trois ans.

Pour rappel, Ariane 6 doit arriver bien avant, en 2020.

19 commentaires
Avatar de Shugashu Abonné
Avatar de ShugashuShugashu- 15/12/17 à 10:17:53

On a juste 10 ans de retard par rapport aux US :fumer:

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 15/12/17 à 10:35:34

On à juste dévellopé ariane 6 en 2 ans quand les américains sont obligés de passé au tout privé puisqu'ils n'arrivent plus à concevoir de fusées eux même. (primo)
Secundo, ce type de carburant est nouveau, tous les autres utilise des turbo prop oxygène/hydrogène liquides.
Tertio, Ariane est le seul lanceur il me semble à intégrer un moteur cryogénique.
Quarto, Ariane est aujourd'hui plus sécurisé que Soyouz / Falcon / .... avec un taux de réussite inégalé

Enfin on est sûrement nuls dans pleins de domaine mais en termes de lanceur on a juste fais un choix différents, faire des petites séries car à ce jour PERSONNE même space X ne sait si réutiliser (et donc réparer) un étage est rentable ou non.

Donc avant de faire du French Bashing faudrait se renseigner. Le futur on le créer dans des sociétés comme arianegroup, snecma, thales, ... et c'est des français.

Avatar de seboquoi Abonné
Avatar de seboquoiseboquoi- 15/12/17 à 10:44:24

Te fatigue pas ! Je pense qu'il a tiré toutes les conclusions de ses brillantes analyses depuis bien longtemps et qu'il a écrit ce message depuis l'étranger !

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 15/12/17 à 10:53:27

Par contre je me demande ce que Méthane (CH4) + Oxygène (O2) va donner après combustion Oo

Mes connaissances sont limitées ^^ mais 1xCH4 + 2xO2 = 1xCO2 + 2xH2O ?

Idem pour la turbo-compression du méthane qui va être un joli défi !

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 15/12/17 à 11:00:43

Si jamais ça intéresse quelqu'un je me souvient que la NASA avait conçu un prototype qui fonctionnait mais avait abandonné car le développement était trop complexe...
 
D'ou la fabrication laser additive qui permet des formes impensable en usinage/moulage

Avatar de Shugashu Abonné
Avatar de ShugashuShugashu- 15/12/17 à 11:22:35

secouss a écrit :

On à juste dévellopé ariane 6 en 2 ans quand les américains sont obligés de passé au tout privé puisqu'ils n'arrivent plus à concevoir de fusées eux même. (primo)
Secundo, ce type de carburant est nouveau, tous les autres utilise des turbo prop oxygène/hydrogène liquides.
Tertio, Ariane est le seul lanceur il me semble à intégrer un moteur cryogénique.
Quarto, Ariane est aujourd'hui plus sécurisé que Soyouz / Falcon / .... avec un taux de réussite inégalé

Enfin on est sûrement nuls dans pleins de domaine mais en termes de lanceur on a juste fais un choix différents, faire des petites séries car à ce jour PERSONNE même space X ne sait si réutiliser (et donc réparer) un étage est rentable ou non.

Donc avant de faire du French Bashing faudrait se renseigner. Le futur on le créer dans des sociétés comme arianegroup, snecma, thales, ... et c'est des français.

seboquoi a écrit :

Te fatigue pas ! Je pense qu'il a tiré toutes les conclusions de ses brillantes analyses depuis bien longtemps et qu'il a écrit ce message depuis l'étranger !

Mais faut pas partir au quart de tour comme ça ! :mdr2:
J'adore l’Europe, j'adore l'ESA mais faut juste se rendre à l"évidence que les décideurs européens se sont reposés sur leurs lauriers grâce à Ariane 5 qui est excellente mais très peu flexible !

Ariane 6 en 2 ans (faut le dire vite) mais on reprend quasiment tout d'Ariane 5 et Vega! Et la fusée n'a toujours pas volé aux dernières nouvelles...

Pour info le moteur O2 liquide méthane (moins efficace qu'un moteur cryo O2 H2 au passage, mais aussi moins cher), il existe déjà :D Space x en parlait avant 2010 (Moteur Raptor) et Blue Origin aussi (BE-4).

Donc oui on a du retard, et j'ai peur qu'on passe 10 années un peu difficiles.

Édité par Mintsugar le 15/12/2017 à 11:26
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 15/12/17 à 11:51:56

:D Dans le doute j'ouvre le feu avant de négocier

  On reprend quasi rien d'ariane 5 Oo hors motorisation, structure différente, contrôle différent, électronique et informatique repensée, stockage ergol et charge utile transformé, ...  d'un point de vue dessin franchement c'est réellement un changement de paradygme.

Pour un prix plus bas on aura un lanceur plus flexible, plus modulaire, facilement upgradable dans le futur. Et surtout productible en petite série (en opposition à la stratégie de Space X de récup)

Euh justement il semble qu'il soit plus performant ce mélange (20%) mais plus cher en développement (risque d'explosion lors de la turbocompression du méthane) après faudrait trouver un chercheur sur le sujet ^^
Pour les projets faut pas déconner, le seul et unique qui à fonctionner c'était la nasa y à 10 ans (et a peine plus d'une minute il me semble) space X et Blue Origin ont même pas présenter un prototype !

 Ils ont reculés devant le défi technique tous les deux en rendant des copies dangereuse, non fonctionnelle et non rentable ^^
10 ans de retard par rapport à des projets qui n'ont jamais vu le jour c'est pas du retard =)

Avatar de Shugashu Abonné
Avatar de ShugashuShugashu- 15/12/17 à 12:56:06

edité

Édité par Mintsugar le 15/12/2017 à 13:00
Avatar de Shugashu Abonné
Avatar de ShugashuShugashu- 15/12/17 à 13:00:12

Ya pas de mal :D

Pour Ariane 6 : source Wiki

Donc on réutilise Vulcain, Vega et la structure un peu raboté d'Ariane 5. Je ne dis pas que c'est mal, mais ça limite la prise de risque et c'est tous de suite plus rapide à concevoir.
Après la vraie innovation, c'est le passage à une vision beaucoup plus "industrielle" qui réduira les coûts du lanceur et effectivement la modularité pour s'adapter au marché.

Là où je suis inquiet c'est que les américains sont plus audacieux, on s'est moqué de Musk avec son 1er étage récupérable à l'époque, je n'aimerai pas qu'on fasse la même erreur maintenant.
Des proto il y en a je t'assure, Bezos a massivement investi dans son usine, et même si effectivement on est qu'au début des essais une grande partie du chemin est accompli.

Après ils prennent des risques, soit ils nous mettent une claque technologique d'anthologie, soit ils enchainent m*rde sur m*rde car ils ont été trop vite et c'est tout bon pour nous :D

Mais on n'est pas à l'initiative et ça m'énerve :cartonrouge:

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 15/12/17 à 13:39:35

Je te donne un point de vue personnel de dessinateur indus ^^ quand c'est écrit "dérivé" les gens se disent :
-"ok c'est easy le mec il prend la base il change 3 dimensions et hop"

On parle d'un étage d'une fusée x) pas un taille crayon ! Tu change toutes les fixations interne, donc l'agencement, donc la structure, donc la fabrication, donc l'assemblage, . . . . .
Dériver c'est souvent encore plus bordélique que de partir de zéro ...

 Tu parle de rabotage quand Ariane 6 fait juste 15m de plus xD (donc toute la structure inférieur doit s'adapter à la charge), ... faut vraiment arrêter d'imaginer que les mecs chez Ariane groupe font du copier coller et se branlent la guiche !!!

Pour Space X je suis d'accord mais en attendant si tu oublie le fait que la NASA subventionne à plein tube la société elle gagne pas un centime, c'est un gouffre financier qu'aucune entreprise européenne ne peut se permettre.
Tu pense que prendre des risques c'est changer le concept intégralement, ... dans le métier on appel ça de la pub, un pitch.

La révolution c'est parfois changer 2 composants internes (changer de matériaux, modifier des joints, tester un autre process d'assemblage, nouvelles fabrications...)
Technologiquement on est à la pointe ^^ Space X ne maîtrise pas l'impression 3D laser aéronautique Airbus et Safran si. Space X ne maitrise pas la thermodynamique aussi profondément que Snecma, l'explosion de leur réservoir sur une fusée en exploitation (ce qui au passage aurait du couler leur boite) en est la preuve.
Un ingé de Snecma qui à consulté le rapport nous expliquait qu'ils n'ont rien eu à faire sur Ariane, ce risque à été envisagé pendant la conception et traité, y à juste 30 ans ...

Tu dénigre beaucoup je trouve. On se retrouve dans le même jugement que le Rafale. Pourtant à tous les exercices à travers le monde il à mis une branlée si forte aux avions US qu'ils ont arrêté de publier les résultats ! Il ne se vendait pas pour 2 raisons :
1- son prix 
2- son positionnement omnirole

Car un pays qui à acheté des avions de suprématie aérienne y à 5 ans et veut remplacer ses bombardiers cherche des bombardiers, pas un avion omnirole...

Édité par secouss le 15/12/2017 à 13:42
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2