Android : Google supprime une nouvelle flopée d'applications voleuses

Avertie par Kaspersky, l'entreprise a supprimé 85 applications de sa boutique Android car elles pouvaient dérober des informations, dont des identifiants et mots de passe. Le réseau social russe VK était particulièrement visé.

La plupart de ces applications étaient des jeux, parfaitement inoffensifs pendant des mois. Puis, en octobre, des mises à jour les rendent aptes à dérober des informations, via un code que Google a été manifestement incapable d'identifier comme malveillant, alors même que la firme aime à rappeler que son bouclier Protect veille au grain.

La recette appliquée semble avoir été la même à chaque fois : une version modifiée du SDK de VK, présentant un service classique (écoute de musique, surveillance des statistiques d'une page…) mais intégrant un code JavaScript malveillant. Les informations récupérées sont ensuite chiffrées et envoyées à un serveur contrôlé par les pirates.

Les conseils pour se protéger de pareil cas de figure sont toujours les mêmes : faire attention à ce que l'on télécharge, activer Play Protect si ce n'est pas déjà le cas et prendre garde aux sources tierces d'installation, même si cette fois c'était bien la boutique officielle qui était concernée.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !