Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Trump veut renvoyer des hommes sur la Lune, et pas seulement pour y planter un drapeauCrédits : inhauscreative/iStock

Le président a signé hier une réorientation de la politique spatiale américaine avec la Space Policy Directive-1. La NASA explique que cette dernière doit « permettre l'expansion de l'humanité à travers le système solaire et de ramener sur Terre de nouvelles connaissances ».

Ce plan devrait se dérouler avec des partenaires commerciaux et institutionnels au niveau mondial. L'agence spatiale américaine devra ainsi se concentrer davantage sur la Lune dans un premier temps, avant de tourner à nouveau les yeux vers Mars : « Cette fois, non seulement nous planterons notre drapeau et nous laisserons nos empreintes, mais nous établirons également les bases d'une éventuelle mission vers Mars et, peut-être un jour, vers d'autres mondes au-delà ».

Cette annonce n'est pas vraiment une surprise puisque Mike Pence, vice-président des États-Unis, était déjà monté au créneau début octobre avec une déclaration quasiment identique : « Nous enverrons des astronautes américains sur la Lune. Pas seulement pour laisser des empreintes de pas et des drapeaux, mais afin de construire les fondations nécessaires pour envoyer des Américains sur Mars et au-delà ».

William H. Gerstenmaier, responsable des vols habités à la NASA, ne partageait pas le même enthousiasme à l'époque : « Je ne peux pas fixer de date à laquelle des humains pourront embarquer pour Mars, pour la raison qu’avec le budget actuel [...], nous ne disposons pas des systèmes nécessaires ».

Dans son communiqué de presse suite à la signature du Space Policy Directive-1, l'agence américaine prend les devants : les ambitions de cette nouvelle directive « seront reflétées dans la demande de budget de la NASA pour l'année fiscale 2019 ». Attendons donc de voir si cette annonce sera suivie d'un budget revu à la hausse.

42 commentaires
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 12/12/17 à 10:37:56

Bon les gars on va se mettre d'accord
1- on réduit votre budget
2- on vous taxe d'anti américanisme car vous bossez et dépensez le fric américain avec le reste du monde
3- on vous attaque régulièrement car les scientifique sont moyennement pour Trump
4- on vous dis que vos découvertes de réchauffement n'existent pas

Et vous irez sur la lune parce que je l'ai décidé !

Avatar de levhieu INpactien
Avatar de levhieulevhieu- 12/12/17 à 10:42:33

+1

Avatar de k-nico Abonné
Avatar de k-nicok-nico- 12/12/17 à 10:44:18

Ça me fait inévitablement penser à Iron Sky... :D
D'autant qu'il y a quelques ressemblance entre Trump et la Présidente des USA ^^

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 12/12/17 à 10:51:35

Si le premier vol est un aller simple et que Trump y participe, je suis prêt à participer financièrement :ouioui:

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 12/12/17 à 10:55:37

Jarodd a écrit :

Si le premier vol est un aller simple et que Trump y participe, je suis prêt à participer financièrement :ouioui:

Pourquoi polluer la Lune, un voyage vers le soleil et plus approprié.:transpi:

Avatar de Silly_INpact Abonné
Avatar de Silly_INpactSilly_INpact- 12/12/17 à 10:56:18

Il veut délocaliser Guantanamo? :D

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 12/12/17 à 11:21:51

Ami-Kuns a écrit :

Pourquoi polluer la Lune, un voyage vers le soleil et plus approprié.:transpi:

Mais non, la lune ça serait plus drôle, on aurait plus de lune rousse mais une lune orange :mad2:

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 12/12/17 à 11:49:44

Bush fils et Obama n'avaient pas fait des promesses similaires ?

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 12/12/17 à 11:58:28

Il veut y installer un nouveau Guantánamo pour pouvoir torturer sur la face cachée de la lune, au nom de la libertéééé et de la démocratiiiie :duel1:

Edit: grillé :smoke:

Édité par ProFesseur Onizuka le 12/12/2017 à 12:01
Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 12/12/17 à 12:05:09

Trop gros, passera pas.
Le projet sera annulé par le prochain président, comme d'hab.
Ou alors il faut que la Corée du Nord s'y mette pour qu'on relance une bonne vieille course à la Lune.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5