Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
N26 lance son offre de crédit en France : de 1 000 à 40 000 euros, avec Younited Crédit… sur iOS

La néo-banque N26 propose déjà une offre de crédit en Allemagne, mais la jeune société étend cette possibilité à d'autres pays. Il faut dire qu'elle reste l'un des services les plus lucratifs d'une activité bancaire.

Pour cela, elle s'est associée en France à la startup Younited Credit, anciennement Prêt d'union. Elle annonçait avoir levé 40 millions d'euros en septembre auprès d'Eurazeo, Crédit Mutuel Arkéa, AG2R La Mondiale et Weber Investissements. Fin novembre, elle signait un partenariat avec Meilleurtaux.com.

Créée en 2008, Younited Crédit propose du prêt entre particuliers, et a décidé de s'étendre à l'international en 2016. Le partenariat avec N26 devrait l'y aider, même si pour le moment des plans hors de France n'ont pas été évoqués.

Dans la pratique, il est question de prêts de 1 000 à 40 000 euros pour une durée qui peut varier de 24 à 72 mois, comme sur le site de Younited Credit. Dans la section dédiée de l'application N26, vous devrez répondre à quelques questions pour savoir à quel montant et à quel taux vous pouvez prétendre.

iOS est pour le moment seul concerné, le support d'Android arrivera plus tard. Reste à voir si l'ensemble de la procédure sera aussi simple que l'obtention de l'accord de principe, un défi dans le domaine du crédit.

1 commentaire
Avatar de NuNivo Abonné
Avatar de NuNivoNuNivo- 13/12/17 à 09:16:14

Toujours pas de nouvelle au sujet du découvert autorisé en France ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.