Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
SpaceX : le premier lancement Falcon Heavy probablement repoussé à l'année prochaine

Initialement prévu pour 2013, le lanceur lourd de SpaceX a régulièrement été repoussé d'année en année. Le premier lancement devait avoir lieu d'ici la fin 2017, mais il semblerait que ce ne sera pas le cas.

Gwynne Shotwell, présidente de la compagnie, s'explique à nos confrères d'Aviation Week : « Nous voulions faire voler Heavy cette année. Nous devrions être capables de faire une mise à feu statique cette année, et de voler quelques semaines après ».

Pour rappel, lors de sa dernière conférence sur sa fusée BFR pour coloniser le système solaire (voir notre analyse), Elon Musk expliquait que SpaceX avait « dû repenser presque tout, excepté l'étage supérieur, afin de supporter une charge plus importante ». Ainsi, Falcon Heavy « est bien plus un nouveau vaisseau que nous le pensions au départ » expliquait-il.

Le premier étage de Falcon Heavy est composé de trois boosters de Falcon 9, soit un total de 27 moteurs Merlin.

2 commentaires
Avatar de VLB_OB1 INpactien
Avatar de VLB_OB1VLB_OB1- 02/12/17 à 01:51:05

Musk croit trop à la pensée magique, du coup les délais sont trop souvent intenables

Avatar de VINCENT.fr INpactien
Avatar de VINCENT.frVINCENT.fr- 02/12/17 à 14:57:17

je profite de cette actualité pour présenter un projet éventuelle. Si vous avez des commentaires...
pour résoudre le problème du carburant dans l'espace:
j'ai lu qu'il y avait de l'eau sous forme de glace dans les anneaux (c'est loin),
j'ai lu que le mit avait créé une mousse qui a partir d'une certaine température, transforme l'eau en H2 et O2,
ne pourrait on pas faire une orbite pour un module qui amène l'eau près du soleil et donc la transforme en carburant ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.