Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Après AT&T, Verizon annonce des « services haut débit 5G » dès 2018

Alors que la 5G n'est pas attendue avant 2020 sur les réseaux commerciaux des opérateurs (la norme n'est toujours pas finalisée), ceux-ci multiplient les promesses. Dernier en date : Verizon avec trois à cinq marchés américains en 2018.

Si l'opérateur explique qu'il a mené des expérimentations en 2017, il se garde bien de donner des détails techniques sur ce qu'il entend par 5G : fréquences, débits, fonctionnalités, etc. Cette histoire n'est pas sans rappeler l'annonce de la « 5G Evolution » d'AT&T pour 2017, et avait rapidement été taclé par son concurrent T-Mobile. À Saint-Marin, Tim a fait le même genre d'annonce.

En France, l'Arcep était montée au créneau sur cette affaire, rappelant qu'« aux États-Unis, AT&T avait labélisé 4G son réseau HSPA (en France c’est un réseau 3G+) ». « Il est donc fort probable que les premiers réseaux 5G largement déployés soient des réseaux 4.9G, ayant recours à l’agrégation de porteuses, au massive MIMO ou au NFV (Network Function Virtualization) » surenchérissait-il. On attendra donc de savoir  ce que les opérateurs entendent par 5G.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.