Un nouvel indice de la présence de matière noire ?

Il y a un peu moins d'un mois (le 31 octobre), c'était la Dark Matter Day (journée internationale de la matière noire). Pour rappel, celle-ci n'a pour le moment jamais été observée directement, alors que l'univers serait composé de seulement 5 % de matière ordinaire, contre 95 % d'énergie et de matière noire (ou sombre).

Nos confrères de Sciences et Avenir exposent une théorie de l'observatoire mexicain HAWC : l'excès d'antimatière dans les rayons cosmiques ne serait pas dû aux étoiles, mais indiquerait la présence de matière noire. Afin de coller aux observations qui ne correspondent pas aux modèles physiques (il y a trop de positrons dans les rayons cosmiques), les scientifiques avancent une explication : « Il s'agit peut-être des particules de "matière noire" qui se désintègrent en antimatière ».

Ce n'est par contre qu'une hypothèse pour le moment et, « avant de crier victoire, il faut encore chercher d’autres causes plus abracadabrantes » ajoutent à juste titre nos confrères.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !