Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Need For Speed Payback réajuste sa progression au travers de patchs

Star Wars Battlefront II est resté sous les feux des projecteurs en raison de ses pratiques commerciales détestables. Il s'avère que Need For Speed Payback, qui appliquait les mêmes recettes (voir le test de Gamekult) depuis plusieurs semaines avait réussi à passer entre les gouttes.

Notamment parce que le titre était truffé de bugs et que finalement peu de clients sont venus l'acheter. NFS Payback était, il y a peu encore quasi injouable sur Xbox One, en raison de nombreux crashs. Une série de patchs doit retaper l'épave fumante du jeu, autant du point de vue technique que du gameplay.

L'attente pour l'apparition de nouvelles pièces a été réduite de 30 à 10 minutes, tandis que les gains d'argent et de réputation ont été copieusement augmentés afin de ne plus forcer les joueurs à craquer pour des loot boxes.

2 commentaires
Avatar de Bejarid INpactien
Avatar de BejaridBejarid- 27/11/17 à 17:07:07

Et c'est quel éditeur (donneur d'ordre et inspecteur des travaux finis) derrière cet échec en forme de cas d'école ?

Non, pas besoin de demander en faite, on le sait tous déjà. C'est môche quand le numéro 1 fait preuve des pires pratique, mais qu'il reste numéro 1 année après année. Et le seul qui menace de lui ravir sa place c'est Tencent, qui est peut-être le seul éditeur à faire encore pire en terme de pratiques court-termiste....

Heureusement que des studio plus ou moins indé arrivent à émerger et à grossir, sinon on aurait vraiment que de la merde !

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 28/11/17 à 07:41:21

Le problème c'est que les gens aiment la merde, et en redemandent constamment, sinon des éditeurs comme EA ou Ubisoft pour ne citer que 2 grosse usines à daubes n'existeraient plus, et les bons restos seraient plus fréquentés que les fastfoods et autres kebabs

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.