Le FBI savait que des responsables américains étaient visés par du phishing russeCrédits : South_agency/iStock

Selon un article d'Associated Press, l'agence fédérale américaine savait que des hommes politiques et autres responsables étaient des cibles privilégiées de pirates russes. Sans qu'on sache si les attaques ont fonctionné ou non (elles ont eu lieu principalement en 2015), le FBI n'aurait prévenu que deux personnes sur les 80 présentant un risque.

Réponse officielle de l'agence : les personnes physiques ou morales sont fréquemment averties de telles menaces. Sans plus précision. Une source interne a cependant affirmé à Associated Press que le FBI faisait surtout, dans les grandes lignes, ce qu'il pouvait avec ce qu'il avait.

Le média souligne également la gêne engendrée chez les personnes concernées qui, pour la plupart, découvraient ces tentatives de piratage via les questions des journalistes.

Le FBI est particulièrement montré du doigt pour la gestion du dossier, qui ne semblait pas constitué à l'époque, peut-être par absence de fil conducteur ou de vision d'ensemble. Car les éléments rassemblés portent à croire que cette campagne était l'introduction des attaques russes pendant les élections américaines, surtout dirigées contre le parti démocrate.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !