Les réserves de cash de Tesla s'épuisent à un rythme alarmantCrédits : Mike_Kiev/iStock

Ces derniers mois, Tesla pioche dans ses réserves de liquidités à un rythme qui n'a pas grand-chose à envier à l'accélération de son futur roadster, capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de deux secondes.

Selon les calculs de Bloomberg, la société d'Elon Musk brûle pas moins de 480 000 dollars toutes les heures, un rythme suffisant pour qu'elle tombe à court de liquidités le 6 août 2018. L'heure est donc grave pour le constructeur automobile qui doit trouver de l'argent frais dans les tous prochains mois s'il ne veut pas aller droit dans le mur.

Plusieurs options s'offrent à lui : émettre de nouvelles actions (sa valorisation est actuellement plus élevée que celle de Ford) souscrire à de nouvelles dettes, ou bien... encaisser un maximum d'argent sur les précommandes. Pour l'heure, Elon Musk semble avoir opté pour cette dernière solution, puisque les 1000 roadsters mis en prévente doivent être payés rubis sur l'ongle dès aujourd'hui, pour une livraison prévue en 2020.

De quoi amener 250 millions de dollars dans les caisses. Les premières livraisons de la Tesla Model 3 devront quant à elles ne pas trop tarder, puisqu'elles devraient être génératrice de nombreux revenus... si tout se passe comme prévu.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !