Meteosat fête ses 40 ans

Le 23 novembre 1977, l'Europe envoyait dans l'espace son premier satellite géostationnaire : Meteosat-1. Il décollait de la base américaine de Cap Canaveral en Floride et se positionnait à 35 880 km d'altitude, à l'amont de l'intersection du méridien de Greenwich et de l'équateur, explique Météo France.

« Le 9 décembre 1977, toutes les 30 minutes, des images du disque terrestre comprenant l'océan Atlantique, l'Europe et l'Afrique, dans trois domaines (visible, infrarouge et vapeur d'eau), sont réceptionnées et traitées à Darmstadt (Allemagne), et en France, au Centre de météorologie spatiale (CMS) de Lannion » ajoute l'établissement public.

Sept satellites ont composé la première génération de Meteosat, suivis de quatre autres pour la deuxième génération MSG (numérotés de Meteosat 8 à 11). Ces derniers permettent d'envoyer des images toutes les 15 minutes au lieu de 30, avec bien plus de données.

Une troisième génération est prévue ensuite pour 2021 avec six satellites géostationnaires : quatre pour l'imagerie (MTG-I) et deux sondeurs (MTG-S).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !