Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Abu Dhabi va investir 500 millions dans la French Tech

Au travers de son fonds souverain Mubadala, l’émirat d’Abu Dhabi veut investir un milliard d’euros dans l’économie française, dont la moitié consacrée aux start-ups.

Annoncée lors d’un déplacement d’Emmanuel Macron dans l’émirat, l’initiative visant les jeunes pousses sera mise en œuvre avec le concours de la caisse des dépôts au travers de sa filiale CDC International Capital.

« Les perspectives de croissance de l'économie française et les décisions de réforme du nouvel exécutif ont convaincu l'émirat d'accroître ses engagements dans l'Hexagone, en particulier dans notre écosystème de l'innovation » se félicite ainsi Laurent Vigier, PDG de CDC International Capital, dans les colonnes des Échos.

4 commentaires
Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 10/11/17 à 12:29:32

Les mafias se font des cadeaux et s'allient pour pouvoir tuer leurs voisins en toute impunité :surenchere:

Avatar de Naneday INpactien
Avatar de NanedayNaneday- 10/11/17 à 12:40:28

Ils recoivent des missiles dans la nuit, macron passe faire un coucou, et le lendemain ils investissent 500 millions

C'est louche tout ca

Avatar de Panda33 Abonné
Avatar de Panda33Panda33- 10/11/17 à 15:33:51

Façon vu que leur pays est sur le point d'imploser/exploser... Ils préfèrent avoir leur billes dehors (comme le Qatar) que dedans :mdr:

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 11/11/17 à 11:13:41

On ne va pas refuser cet argent bien propre et bien éthique ! Business is business !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.