Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Google Street View : un nouvel algorithme pour supprimer des artefacts

Lors d’une balade virtuelle dans Street View, vous avez certainement déjà vu des raccords décalés entre plusieurs photos. Une voiture peut ainsi se retrouver avec l’avant plus bas que l’arrière, une enseigne coupée en deux, un piéton sans tête, etc.

Le géant du Net annonce « avoir développé un nouvel algorithme basé sur le flux optique pour aider à résoudre ces problèmes ». Le principe est de déformer « subtilement » les images afin de parfaitement les aligner (voir cette vidéo).

Les principales difficultés de Google étaient d’avoir un algorithme capable de fonctionner avec la multitude de scènes et expositions que l’on retrouve dans Street View, tout en s’assurant qu’il n’ajoutait pas d’autres artefacts.

Sur les exemples présentés, le résultat est saisissant… mais on imagine mal Google mettre en avant des scènes où le rendu n’est pas bon. Il faudra donc juger de la qualité du nouvel algorithme lors de ses prochaines balades dans Street View.

1 commentaire
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 10/11/17 à 12:12:19

Mouais... autopano Giga et d'autres assembleurs de photos le font très bien aussi.. Même Lightroom peut le faire dans une certaine mesure... Ils ont juste voulu développer leur truc plutôt qu'en payer un.

Mais c'est vrai que c'est saisissant. Y à un open project dont le nom m'échappe qui test une solution du type, tu envoie tes photos d'un lieu et le système les assemble avec celles d'autres gens ^^ c'est marrant

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.