Face aux doutes de l'Arcep, SFR répète pouvoir « fibrer la France »Crédits : deepblue4you/iStock

Il y a quelques jours, l'autorité des télécoms rendait son avis au Sénat (voir notre analyse). Elle y propose de rendre les engagements des opérateurs privés contraignants, tout en prévenant des dangers du déploiement de fibre par SFR en parallèle de réseaux publics (déjà bien en peine pour certains).

En clair, la marque au carré rouge doit rentrer dans le rang, alors qu'elle sollicite aujourd'hui des communautés de commune pour chiper des territoires aux réseaux prévus par des départements ou régions… tout en laissant potentiellement de côté les zones peu peuplées, donc peu rentables.

Les Échos ont obtenu « l'exclusivité » d'une lettre de SFR au régulateur, aux airs de communiqué. L'entreprise y réaffirme qu'elle sera bien au rendez-vous du 100 % fibre en 2025 sur fonds propres, sans fournir de détails.

« Comment un régulateur aussi soucieux de l'impartialité peut-il sermonner de la sorte celui qui investit, va encore plus investir ? » se demande donc Michel Combes, directeur général d'Altice. Pour toute réponse, Sébastien Soriano s'est simplement étonné de voir la lettre publiée avant de la recevoir lui-même.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !