Bungie répond aux accusations de bannissements sur Destiny 2

Après un long silence, le studio a répondu dans un court communiqué aux questions qui se posaient après la vague de bannissements ayant touché des joueurs affirmant être dans leur bon droit.

Bungie explique avoir banni approximativement 400 joueurs sur PC hier, qui « utilisaient des outils menaçant l’écosystème partagé du jeu ». Aucune sanction n’aurait été prise contre des personnes utilisant des overlays ou des outils de suivi de performance.

Le studio précise par ailleurs qu’aucune sanction n’est prise automatiquement. Il reconnaît par ailleurs avoir « identifié un groupe de joueurs qui ont été bannis par erreur, sans lien avec les applications tierces citées plus tôt ». Ces joueurs ont vu leur sanction annulée, tout comme 4 bannis pendant la bêta ouverte. Le studio en profite pour clarifier quelles applications tierces sont « compatibles » avec son jeu.

Au vu de l’ampleur prise par les réactions de la communauté, on se demande tout de même quelle était la taille de ce groupe de joueurs injustement punis.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !