Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Publicités Google : le tracking des URL sera désormais effectué en arrière-planCrédits : Tuomas Kujansuu/iStock

Google vient d'annoncer une nouveauté pour son service publicitaire AdWords : une plus grande efficacité dans le tracking des URL. « Lorsqu'un visiteur clique sur une annonce pour laquelle le suivi d'URL est activé, il doit parfois patienter quelques centaines de millisecondes avant de pouvoir accéder au site Web. Ce délai peut paraître très court, mais l'impact potentiel sur les performances de la campagne est réel » précise le géant américain.

Pour éviter ce problème, la société va exploiter une nouvelle solution d'ici la fin de l'année, avec une généralisation et une utilisation par défaut prévue pour début 2018 : le Parallel Tracking. Objectif, envoyer directement l'utilisateur sur la page, le traitement du tracking de l'URL étant géré en arrière-plan par le navigateur pour éviter la multiplication des redirections.

Une façon de faire intéressante, tant les redirections tendent parfois à se multiplier. On se demande néanmoins si les masquer n'est pas une mauvaise réponse au problème, alors que l'internaute demande surtout à ce que le nombre de dispositifs du genre soit réduit, surtout avec l'arrivée de GDPR et ePrivacy l'année prochaine.

1 commentaire
Avatar de nigol INpactien
Avatar de nigolnigol- 24/10/17 à 05:21:30

J'espere que les navigateurs supprimeront ces cochonneries.
En fait, le tracking permet surtout a Google de savoir combien ils vont facturer aux sites pour les visiteurs de la campagnes publicitaires.
Il me semble qu'il existe déjà pour le site B une méthode pour savoir depuis quel site A le visiteur est venu.

D'ailleurs existe-t-il une extension Firefox qui decode les URLs de redirection de gmail? Et qui remplacerait le lien Google par un lien "nettoyé"?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.