Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Windows 10 sur ARM : Qualcomm promet une bonne autonomie et des annonces sous peu

Qualcomm organisait récemment son 5G Summi. Nos confrères de Trusted Reviews ont eu l'occasion d'interroger la société ainsi que Microsoft sur les ordinateurs portables sous Windows 10 équipés d'un SoC ARM (voir notre analyse), qui doivent arriver suite à la mise en place de la Fall Creators Update.

On apprend que si la promesse d'un lancement avant la fin de l'année est tenue, c'est de justesse. Il est en effet question d'annonces d'ici quelques semaines, sans que l'on sache si la disponibilité sera ou non effective. On peut donc plutôt tabler sur une mise en avant importante à l'occasion du CES de Las Vegas en janvier et une commercialisation dans la foulée.

Des centaines de machines seraient en test chez Microsoft, et donc en attente de mise sur le marché par les partenaires. On se demande comment ces derniers comptent se démarquer les uns des autres avec une base identique et une offre qui devrait surtout viser l'entrée et le milieu de gamme.

Aucun élément n'a d'ailleurs été livré sur les performances attendues, afin de savoir si les puces se trouveraient plutôt face à des Celeron/Pentium issus de l'ancienne gamme Atom, ou des Core i3/i5 et autres Ryzen mobiles.

Les deux entreprises ont surtout évoqué l'autonomie, annoncée comme très bonne puisqu'une machine pourrait être utilisée plusieurs jours sans recharge (sans doute avec quelques heures par jour d'utilisation). Une assertion à vérifier en pratique, notamment une fois un navigateur lancé avec de nombreux onglets et une charge de travail un peu importante. Mais pour des activités légères comme de la prise de notes, certains publics pourraient être intéressés, comme les étudiants. 

Pour rappel, les machines Windows 10 sur ARM seront équipées d'un Snapdragon 835 et trois partenaires principaux sont annoncés pour le moment : ASUS, HP et Lenovo, d'autres devant suivre dans les mois à venir. Ces produits devraient être parmi les premiers à bénéficier du programme « always connected PC » qui vise à proposer des machines avec une eSIM, ayant accès nativement au réseau 4G.

Côté tarif, rien n'a été dévoilé non plus pour le moment. Il faudra donc sans doute attendre d'éventuelles annonces sur le marché français pour que les choses soient plus claires à ce niveau.

6 commentaires
Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 19/10/17 à 09:14:16

pas gagné cette histoire de Windows ARM avec émulateur x86..

(sinon le lien (url) dans "ont eu l'occasion" en début d'article est en double, mais comme la fonction signaler une erreur n'existe pas dans les brèves.. :smack: )

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 19/10/17 à 09:36:33

Côté tarifs vu les prix des smartphones haut de gamme utilisant le Snapdragon 835 et vu qu'on parle d'écrans et de batteries bien plus grands, je tablerais sur du 1000+ euros, soit la même gamme de prix qu'un Macbook.

Avatar de whiteman1414 INpactien
Avatar de whiteman1414whiteman1414- 19/10/17 à 10:14:18

Pas forcément. 
L'effort de miniaturisation reste moindre sur un laptop que sur un smartphone.
Si des pc autour de 600/700, permettant une autonomie d'une 20 aine d'heure... 
shut up and take my money ^^

Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 19/10/17 à 10:39:07

Je pense qu'on peut regarder sur les tablettes Android pour avoir une idée de ce qui se faisait (à l'époque où il y avait des tablettes Android...).  A performance équivalente, plus grand écran et meilleure autonomie elles étaient souvent moins chères que les smartphone !

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 19/10/17 à 14:38:02

pas gagné cette histoire de Windows ARM avec émulateur x86..

Ce n'est pas une émulation au sens classique du terme. C'est une ré-écriture à la volée des instructions x86 en instructions ARM.

Il n'y a donc pas de problème d'incompatibilité (on peut toujours traduire les instructions x86 en instructions ARM équivalentes), ni de problème de performance (on a des instructions ARM qui s'exécutent sur un processeur ARM).

Tout juste un "délai" au lancement d'une application x86, le temps de la traduire en ARM.

Avatar de alain_du_lac Abonné
Avatar de alain_du_lacalain_du_lac- 20/10/17 à 18:12:37

Bientôt des Windows Phone sous Windows 10 S !!

Édité par alain_du_lac le 20/10/2017 à 18:13
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.