Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
En Russie, Telegram refuse de livrer des données et écope d’une amende

Telegram devra payer 800 000 roubles (environ 12 000 euros) pour avoir refusé l’envoi de données personnelles au FSB, comme la loi russe l’exige désormais.

Un choc attendu, même si l’éditeur avait fourni les informations administratives nécessaires à ses opérations dans le pays. Pavel Durov, fondateur de l’entreprise, estime pour sa part que les demandes de la Russie reviennent à créer une porte dérobée dans le service de messagerie. Par ailleurs, la demande du FSB serait inconstitutionnelle puisque l’article 23 garantit que tout citoyen a droit à une correspondance privée. Côté Russie, on s’époumone à dire que Telegram est trop souvent utilisé par les terroristes.

On se demande cependant ce que cherche réellement la Russie avec une amende aussi faible, d’autant que la sanction dans ce genre de cas est d’interdire l’activité commerciale sur le territoire.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.