Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Aux Pays-Bas, la vie privée sous Windows 10 inquiète toujours

Les changement apportés par Microsoft à son système avec la Creators Update ne sont pas suffisants pour la Data Protection Authority néerlandaise.

L’autorité estime que Windows 10 n’informe pas clairement l’utilisateur sur les données qu’il absorbe, et pourquoi. Le processus d’installation active par défaut l’émission complète des données et encouragerait l’utilisateur à laisser ce réglage en place. Pour Wilbert Tomesen, vice-président de la DPA, Windows 10 finit par composer un “profil intrusif” de l’utilisateur.

L’autorité clôt ainsi l’enquête sur le système par une conclusion nette : Windows 10 viole la loi néerlandaise sur la protection des données. Il n’est pour le moment pas questions de sanctions, Microsoft ayant indiqué vouloir se mettre en conformité avec tous les cadres juridiques. La DPA prévient cependant que si les actions entreprises ne sont pas suffisantes, une amende pourrait être imposée.

On rappellera que Windows 10 avait inquiété la CNIL et d’autres autorités européennes. La sortie de la Creators Update avait donné satisfaction à la plupart des pays, dont la France.

1 commentaire
Avatar de Otiel Abonné
Avatar de OtielOtiel- 16/10/17 à 11:48:46

Et même en désactivant tous les trackers, la télémétrie au minimum est tout de même en "Basic". Qu'est-ce que Windows envoie alors ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.