Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Volte-face d’Uber au Québec

Du fait des nouvelles règles imposées à ses chauffeurs, Uber avait menacé de quitter le Québec à compter du 14 octobre. Finalement, la société n’en fera rien pour le moment.

Jean-Nicolas Guillemette, responsable Uber au Canada, explique avoir eu « la confirmation que les nouvelles exigences de formation qui nous empêcheraient d’opérer n’auront pas à être initiées avant quelques mois ». Il compte bien profiter de ce sursis pour continuer le dialogue avec le gouvernement.

Il y a quelques jours, un nouveau ministre provincial des transports a été nommé : André Fortin. S’il a confirmé la durée de la formation des chauffeurs (35 heures), il a lâché un peu de leste sur la vérification des antécédents judiciaires : les nouveaux chauffeurs ont huit semaines pour effectuer leur contrôle, tandis que les anciens doivent renouveler l’opération tous les deux ans.

Sur Twitter, André Fortin explique qu’« Uber connaît nos exigences et ses obligations, maintenant la balle est dans leur camp ».

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.