Deutsche Telekom déploie ses premières antennes 5G à Berlin : jusqu’à 2 Gb/s

La guerre de la communication continue sur la 5G, alors que les premiers réseaux commerciaux ne sont pas attendus avant 2020 et que la norme définitive n’a toujours pas été ratifiée.

Après Ericsson, Intel et Telia  qui annonçaient début octobre « la première concrétisation de la 5G en Europe », voici que Deutsche Telekom explique « tester les premières antennes 5G ultra-rapides d'Europe dans un contexte réel », en exploitant un pré-standard de la 5G.

L’opérateur précise qu’il a mis en place une connexion à plus de 2 Gb/s vers le terminal d’un utilisateur, tandis qu’il propose une latence de 3 ms sur des sites commerciaux. Pour rappel, Telia ne donnait pas de vitesse, tandis que la latence était inférieure à 5 ms, sans plus de précisions.

Comme nous l’avons déjà expliqué dans une précédente analyse, la 5G permet des usages différents selon les besoins : débits élevés, latence faible, très grand nombre de connexions pour des objets connectés, etc.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !