Exercice de défense planétaire à l’occasion du passage d’un astéroïde près de la TerreCrédits : puchan/iStock

C’est un scénario catastrophe de nombreux films de science-fiction : que faire en cas de risque de collision entre un (très) gros caillou et la Terre ? Harry Stamper (Bruce Willis dans Armageddon) ne sera en effet pas toujours là pour nous sauver.

Plusieurs organisations, dont la NASA et l’ESA, profitent du passage sans danger d’un petit astéroïde (de la taille d’une grosse maison) à proximité de la Terre pour effectuer un exercice de défense planétaire explique Detlef Koschny, co-directeur du segment Objets géocroiseurs de l’Agence spatiale européenne, à nos confrères de l’AFP.

Au plus près, l’objet céleste passe à environ 44 000 km de notre planète. Plusieurs observatoires dans le monde envoient alors leurs informations à des centres de gestion des cas d’urgence pour vérifier les procédures en place. Un exercice grandeur nature sous la forme d’une répétition générale, donc.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !