Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Ondes gravitationnelles : trois prix Nobel de physique pour le prix d’un !

Comme on pouvait s’y attendre, la plus haute distinction a été décernée à trois scientifiques pour « leurs contributions décisives au détecteur LIGO et l'observation des ondes gravitationnelles » : Rainer Weiss, Kip S. Thorne et Barry C. Barish.

Pour rappel, elles ont été observées pour la première fois en 2015 (la découverte a été dévoilée officiellement en février 2016). Depuis, trois nouvelles détections directes ont été annoncées. La dernière est plus marquante que les autres puisque c’est la première avec Advanced Virgo (en plus d’Advanced LIGO), ouvrant ainsi la voie à une meilleure localisation de la source des ondes gravitationnelles (voir cette actualité).

Quelques jours auparavant, deux Français avaient obtenu la médaille d’or du CNRS pour leurs travaux sur les ondes gravitationnelles : Alain Brillet et Thibault Damour. Une chose est sûre, cette nouvelle manière d’écouter/voir l’Univers est un événement important pour la communauté scientifique.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.