Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Sur Facebook, les publicités russes vues par 10 millions d’utilisateurs

C’est ce qu’affirme l’entreprise dans un billet de blog, après avoir remis 3 000 publicités frauduleuses au Congrès. Elles auraient été commandées par une organisation de propagande russe (l’Internet Research Agency) pour 100 000 dollars entre 2015 et ce début d’année.

Elles doivent alimenter l’enquête parlementaire sur l’ingérence russe dans l’élection de Donald Trump, alors que 44 % des publicités concernées auraient été vues avant l’élection.

Le contrôle des fake news, de la propagande et de la publicité est devenu un sujet sensible pour le réseau social. Ce dernier annonce l’ajout de 1 000 modérateurs dans son équipe de validation de la publicité, l’intelligence artificielle ne semblant pas (encore) être capable de tout.

« Pour la manière dont mon travail a été utilisé pour diviser plutôt que rassembler, je demande pardon et je travaillerai pour faire mieux » a déclaré Mark Zuckerberg, dans un message à l'occasion de Yom Kippur. Une forme d’aveu, après avoir d’abord estimé que la propagande était un non-problème sur sa plateforme.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.