Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Stéphane Richard évoque le futur d'Orange et répond à SFR

Candidat pour la troisième fois à la direction d’Orange, le PDG actuel a longuement discuté avec nos confrères des Échos, alors qu'il compte bientôt présenter son plan au-delà de 2020. L’objectif ? « Passer d'un statut d'excellent fournisseur de services de connectivité à celui d'opérateur multiservice du digital », en multipliant entre autres les incursions dans la cybersécurité et les startups.

Au passage, il ne verrait pas la viabilité d’une concentration paneuropéenne entre opérateurs, possibilité pourtant réclamée à l’UE. Côté réseau, Stéphane Richard ne croirait pas non plus à la promesse de SFR de fibrer la France d’ici 2025, compte-tenu de sa dette. « Orange couvrira toutes les grandes villes mi-2018, et les moyennes agglomérations d'ici à 2021 » promet-il tout de même pour sa part.

Enfin, dans les contenus, il ne prévoit pas d’achat de droits mais bien d’investir dans des séries originales (pour 100 millions d’euros supplémentaires). Il ne compte pas non plus acheter les droits de la Ligue 1, mais surveiller la répartition des lots, voire s’associer à SFR si celui-ci venait à les obtenir. Une acquisition impossible à rentabiliser sans la base clients d’Orange, estime son PDG.

8 commentaires
Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

« L’objectif ? « Passer d'un statut d'excellent fournisseur de services de connectivité à celui d'opérateur multiservice du digital », en multipliant entre autres les incursions dans la cybersécurité et les startups. »

On peut dire au moins que FT-Orange n'a pas changé de stratégie depuis vingt ans, c'est déjà ça.

« Au passage, il ne verrait pas la viabilité d’une concentration paneuropéenne entre opérateurs, possibilité pourtant réclamée à l’UE. »

C'est du bluff ou je ne m'y connais pas. C'est la stratégie de tout opérateur télécom qui se respecte, depuis l'ouverture du marché des télécom.

Édité par joma74fr le 29/09/2017 à 10:34
Avatar de cedricpc INpactien
Avatar de cedricpccedricpc- 29/09/17 à 11:21:09

« opérateur multiservice du digital »
:vomi1:

À moins peut-être que ce soit employé vraiment dans le bon sens cette fois, en hommage à la gestuelle qui va bien vis à vis des tarifs qu'ils (tout opérateur confondu d'ailleurs) ambitionnent imposer pour tous ces services dont on ne servira même pas ? :transpi:

Édité par cedricpc le 29/09/2017 à 11:22
Avatar de Tirnon Abonné
Avatar de TirnonTirnon- 29/09/17 à 14:38:14

Au moins il n'y a pas de "e" et si en plus c'est dit avec accent c'est juste un mot anglais dans une phrase en français c'est juste un peu moins crétin qu'avec un "e" :D

A chaque fois que quelqu'un me parle de "digitale" j'ai juste envi de lui tapoter la joue en lui disant "mais oui tu es mignon mais un peu idiot".

Édité par Tirnon le 29/09/2017 à 14:41
Avatar de cedricpc INpactien
Avatar de cedricpccedricpc- 30/09/17 à 05:50:07

Oui, toute la nuance est dans le « juste un peu moins »... :mdr:

Le pire, c'est que l'étymologie est la même en anglais, j'ai du mal à comprendre pourquoi son usage serait moins impropre qu'en français, en dehors du fait que cet usage y a bien plus été légitimé que chez nous. :zarb:

Avatar de qwazer Abonné
Avatar de qwazerqwazer- 01/10/17 à 09:15:07

Non, ça vient de "digit", chiffre (ou nombre parfois)

Avatar de cedricpc INpactien
Avatar de cedricpccedricpc- 01/10/17 à 14:03:23

Et digit vient du latin... digitus, c'est-à-dire doigt. :windu:

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 01/10/17 à 19:14:48

cedricpc a écrit :

Et digit vient du latin... digitus, c'est-à-dire doigt. :windu:

C'est vrai, mais le mot anglais se base sur son dérivé, dico (montrer, dans le sens "ce qui sert à montrer") :chinois:
D'où la différence de définition entre eux et nous, sur la base d'un même mot.

Édité par Patch le 01/10/2017 à 19:15
Avatar de cedricpc INpactien
Avatar de cedricpccedricpc- 01/10/17 à 19:33:14

Pour digit, oui en effet, j'en conviens. Cependant pour « digital », l'usage en temps qu'équivalent de « numérique » semble beaucoup plus récent, voir ici :

1650s, "pertaining to fingers," from Latin digitalis, from digitus (see digit). Meaning "using numerical digits" is from 1938, especially of computers after c. 1945; in reference to recording or broadcasting, from 1960. Related: Digitize.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.