Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Face à Donald Trump, Facebook se défend de tout partisanisme

« Facebook a toujours été anti-Trump, les réseaux ont toujours été anti-Trump » affirmait hier le président américain dans un tweet, alors que le réseau social confirme l’ingérence russe dans l'élection de novembre 2016. La Silicon Valley s’est opposée à de nombreuses reprises à Trump depuis janvier, après avoir majoritairement soutenu Hillary Clinton dans la course à la Maison Blanche. Pourtant, Facebook se défend d’avoir agi contre l’actuel président.

Dans un message, Mark Zuckerberg répond : « Trump dit que Facebook est contre lui. Les libéraux disent que nous avons aidé Trump. Les deux camps sont agacés par des contenus qui leur déplaisent ». Il défend le rôle démocratique de sa plateforme, ainsi que l’idée que la désinformation a joué un rôle dans la campagne, niant toute coloration politique. Reste à voir si cela convaincra, dans un contexte politique très polarisé.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.