Free face à Cash Investigation : départs et élus de salariés qui défendent l'entreprise

Suite à la diffusion de Cash Investigation, dans lequel Free a largement été critiqué dans sa gestion de plusieurs de ses centres d'appel, la société n'a pas réagi publiquement. Une attitude conforme à ses habitudes en la matière. Pourtant, les choses bougent.

Politis a diffusé un article (en accès libre) dans lequel il revient sur ses propres enquêtes concernant Free et indique que « trois directeurs de centre d’appels devraient quitter leur poste en l’espace de quelques jours » tout en notant que « que le lien entre l'émission et ces mouvements n'est pas clairement établi ».

Dans le même temps, Univers Freebox diffuse une lettre d'élus des salariés qui se veut assez critique de l'émission et de ses témoins. Précisant pour le premier avoir « été contraints de mener une série d’actions pour que cette personne soit mise hors d’état de nuire » et pour le second qu'il « n’a porté aucun sujet qui concerne les salariés, il aime parler de lui, pour lui. Il n’a pas la légitimité des urnes, mais il a celle de Cash Investigation, oui, le système est ainsi fait ».

La lettre assure ensuite la défense d'Angélique Gérard et Xavier Niel, sans forcément revenir sur le fond du reportage. Il faudra donc sans doute attendre encore quelques jours avant d'y voir plus clair dans les positions de chacun.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !