Uber menace de quitter le Québec, le Premier ministre lui répond

Alors que la société de VTC pourrait être contrainte de stopper ses activités à Londres, elle pourrait également quitter le Québec… de sa propre initiative cette fois-ci. En cause, les nouvelles règles imposées aux conducteurs : « ce ne sont pas des changements mineurs. Au contraire, il s’agit de changements majeurs qui nous forcent à cesser nos opérations le 14 octobre prochain » explique Jean-Nicolas Guillemette, responsable Uber au Québec.

Philippe Couillard, le Premier ministre, s’est exprimé cette nuit sur ce sujet : « Je ne crois pas que ce soit au gouvernement du Québec de se mettre à plat ventre devant une multinationale », comme le rapporte le Journal De Québec.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !