LeBriefdu 9 janvier 2023
Fuite de données chez Slack : des pirates ont accédé à un « GitHub hébergé en externe »

L’incident s’est déroulé à partir du 27 décembre et identifié deux jours plus tard : « Après enquête, nous avons découvert qu’un petit nombre de jetons de membres du personnel de Slack avaient été dérobés et utilisés à mauvais escient pour accéder à notre référentiel GitHub hébergé en externe ».

L’enquête de Slack indique que « le pirate informatique avait téléchargé des référentiels de code privés le 27 décembre ». « Aucun référentiel téléchargé ne contenait de données clients, de moyens d’accéder aux données clients, ou le code base principal de Slack », se dépêche d’ajouter la société. 

Cette dernière rappelle qu’un « référentiel de code est une bibliothèque de code logiciel. Outre le code lui-même, le référentiel contient de la documentation, des notes, des pages web et le suivi des modifications apportées ».

Les jetons utilisés ont évidemment été invalidés. « D’après nos conclusions actuelles, le pirate informatique n’a accédé à aucune autre zone de l’environnement Slack, y compris l’environnement de production, ni à aucune autre ressource Slack ou aux données clients. Cette intrusion n’a eu aucun impact sur notre code ou nos services, et nous avons également modifié l’ensemble des identifiants pertinents par précaution », ajoute la société.

Les prêts aux vendeurs d'Amazon en plein essor, mais l'entreprise a peur des défauts

Selon des documents qui ont fuité, Amazon prévoirait que ses prêts aux vendeurs utilisant sa plateforme atteignent plus de 2 milliards de dollars à la fin de l'année 2023, explique Business Insider. Cela représenterait plus du double de ce qu'avait déclaré l’entreprise fin 2021. Mais ces documents montreraient aussi que les économistes d’Amazon anticipent des difficultés macroéconomiques pour 2023.

Selon l’un des documents internes obtenus par le média, « l'incertitude accrue de la capacité de remboursement des entreprises » par les vendeurs « nécessite une inspection plus élevée de nos produits de crédit/prêts ». En clair, Amazon va resserrer sa politique de souscription et de gestion de crédits.

Toujours selon ces documents, cette politique avait été encore plus fortement contraignante la première année de la pandémie de Covid-19 puisque le solde total des prêts en cours à la fin de l'année 2020 s'élevait à moins de 400 millions de dollars. Amazon l'aurait relâchée depuis, portant ce chiffre à 1,4 milliard au troisième trimestre 2022.

Interrogée par Business Insider, la communication d'Amazon a répondu que « ce document ne reflète pas la position de l'entreprise à propos de l'économie et son évolution » et qu'il « reflète simplement les réflexions de certains de nos économistes ».

OBS 29.0 disponible avec le support du codec AV1 pour certains GPU AMD et Intel

Nouvelle version pour OBS Studio, avec à son bord, comme nouveauté principale, le support du codage AV1 pour les GPU RX7000 d’AMD et Arc d’Intel, ainsi que le codage HEVC Intel, le tout sous Windows.

On note également quelques nouveautés supplémentaires, comme un filtre égaliseur à trois bandes, le support du codage HEVC et ProRes sous macOS, la prise en charge de Desk View pour ce dernier, ou encore le passage à la version 5.1.0 de Web Sockets, qui intègre des correctifs et diverses améliorations.

iFixit déplore les produits nocifs en termes de cybersécurité et d'environnement exposés au CESCrédits : fizkes/iStock

Kyle Wiens, le PDG du site de réparation iFixit déplore, dans sa troisième cérémonie annuelle « Worst in Show » des produits exposés au CES cette année, des gadgets nocifs en termes de vie privée, de cybersécurité et d'impacts environnementaux, ainsi que « des choses qui ne devraient peut-être même pas exister », résume Slashdot.

Le directeur exécutif de l'EFF y rappelle notamment que « si un produit communique avec votre téléphone, il communique généralement aussi avec le cloud », et que « vous devez vous demander si cette entreprise me vend quelque chose ou si elle me vend à d'autres personnes ».

Or, et « comme depuis de nombreuses années au CES, il est presque impossible de le savoir à partir des produits et de la publicité qui les entoure ! Ils ne vous disent tout simplement pas quel est leur modèle économique réel, et à cause de cela, vous ne savez pas ce qui se passe avec votre vie privée ».

Le prix du « pire » en matière de réparabilité a été décerné à l'Ember Mug 2+, une tasse de voyage à 200 dollars « contenant des composants électroniques et une batterie... conçue pour garder votre café chaud », alors que l'on dispose déjà de mugs et de Thermos à double isolation tout aussi efficaces :

« Ce qui est intéressant, c'est que les gens se soucient tellement de leur tasse à café à 200 dollars que la nouvelle fonctionnalité est le support de 'Find My iPhone'. Donc non seulement elle nuit à l'environnement, mais elle espionne aussi l'endroit où vous vous trouvez ! Pire encore : il fonctionne sur piles et (au moins dans les versions antérieures) ces piles ne peuvent pas être retirées facilement ! Si vous envoyez un courriel à la société pour demander de l'aide pour remplacer la pile, Wiens affirme qu'"ils vous donneront un coupon pour une nouvelle tasse à café jetable". C'est donc le genre de produit qui ne devrait pas exister, qui n'a pas besoin d'exister. »

Evernote refait surface pour annoncer… son rachat par Bending Spoons

Le service de prise et de gestion de notes était relativement populaire dans le milieu des années 2010, du moins jusqu’à ce qu’il augmente fortement ses tarifs et réduise les fonctionnalités de son offre gratuite. L’application séduit moins et les utilisateurs se tournent vers d’autres horizons.

En 2023, Evernote entame une « nouvelle phase de son histoire », une formule polie pour dire qu’elle s’est fait racheter par Bending Spoons, « une société technologique basée à Milan, en Italie, spécialisée dans les applications grand public ».

Son PDG et co-fondateur Luca Ferrari, le reconnait volontiers : « Nous ne sommes pas encore un nom familier », mais espère bien changer la donne. Il revendique tout de même que « 100 millions de personnes dans le monde utilisent ses produits chaque mois ».

« Nous voyons un produit et une marque avec un grand potentiel », ajoute Luca Ferrari. Il ne précise pas ce qu’il compte faire de l’application et de la marque par la suite.

WhatsApp travaille sur le transfert d’historique entre smartphones Android sans passer par le cloud

WABetaInfo, qui suit de près les versions en développement de WhatsApp, a récemment averti qu’une fonction avait fait son apparition : la possibilité de transférer son historique de messagerie entre deux smartphones Android.

La manipulation repose sur l’installation de l’application sur le nouvel appareil et la sélection dans celle-ci de la fonction, qui consiste ensuite à scanner un code QR sur l’ancien smartphone. La copie des messages commence ensuite, aboutissant à un transfert plus rapide que dans la solution initiale, qui consiste à passer par Google Drive.

La fonction n’est permise pour l’instant qu’entre deux appareils Android, mais on imagine qu’elle finira par l’être entre un Android et un iPhone, ou même entre deux iPhone.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !