LeBriefdu 2 novembre 2022
Mort numérique : pourquoi il est important de préciser ce que deviendront vos profils sur les réseaux sociauxCrédits : Brankospejs/iStock

« Chaque jour, près de 8 000 personnes inscrites sur Facebook décèdent dans le monde », relève la CNIL, qui précise que « leurs pages sont laissées à l’abandon ou transformées en pages posthumes ».

Or, et « en pratique, il est très difficile pour un responsable de site de faire la différence entre un profil inactif parce que son titulaire ne l’utilise plus et un profil inactif parce que son titulaire est décédé ».

La CNIL rappelle que l'article 85 de la loi Informatique et Libertés permet aux héritiers d'une personne décédée de demander à un responsable de fichier d'actualiser ses données.

De même, et « en l’absence de directives contraires du défunt, il est possible pour les héritiers de faire supprimer un compte ». Ce pourquoi il peut être important de partager avec eux ses directives anticipées en la matière, comme on peut le faire pour les dons d'organes ou la fin de vie.

La CNIL fournit aussi les liens des principaux formulaires Facebook, Instagram, LinkedIn ou Twitter permettant de transformer leur profil en « Mémorial » ou de le supprimer. 

Lancement réussi pour Falcon Heavy, les deux boosters récupérés

Ce lanceur est le modèle le plus lourd actuellement en service. Il s'agit d'une fusée Falcon 9 avec deux premiers étages supplémentaires faisant office de boosters.

Après un vol d'essai en 2018, deux autres lancements ont été effectués en 2019... et plus rien. Ce week-end, Falcon Heavy a de nouveau décollé du Complex 39A avec des charges utiles militaires classifiées de l'US Space Force, dont un satellite nommé TETRA-1. 

Tout s'est déroulé sans encombre : lancement, récupération des deux boosters latéraux (la récupération du central n'était pas prévue) et le déploiement en orbite. On peut revoir le déroulement de la mission par ici.

C'est déjà le 50e lancement de l'année pour SpaceX. 

La Chine planifie d’unifier tous ses systèmes de données gouvernementaux

Selon The Register, la Chine vient de publier un plan prévoyant la création d’un système unifié des données récoltées à tous les niveaux administratifs d’ici 2025. L’idée est de rassembler les millions de jeux de données gérées par l’État chinois, comme les données de santé, d’affaires, d’urgence, etc. dans un seul endroit.

Le plan prévoit aussi la création d’un data center spécifique pour héberger ce système et évoque la Société de production et de construction du Xinjiang, qui a notamment travaillé sur les systèmes utilisés pour la répression des Ouïghours, comme potentielle maîtrise d'œuvre. L’idée est de renforcer l’information des décideurs politiques et le système de « crédit social » déjà en place dans le pays.

Le rançongiciel russophone Lockbit 3.0 s'attaque au groupe ThalesCrédits : D-Keine/iStock

Lockbit 3.0, le gang de rançongiciel russophone qui s'était attaqué à l'hôpital de Corbeil-Essonnes fin août, revendique une cyberattaque contre Thales, révèle France Info.

Dans son communiqué, Lockbit 3.0 ne réclame pas de rançon, mais précise que « toutes les données disponibles seront publiées », avec un décompte allant jusqu'au 7 novembre prochain.

Il propose également son aide aux clients de Thales qui souhaiteraient déposer plainte contre le groupe « qui a grandement négligé les règles de confidentialité » accuse le communiqué.

« À cette date, nous n’avons identifié aucune demande de rançon. Toutefois, nous suivons avec attention chaque allégation liée à des vols de données. Une équipe dédiée d’experts en sécurité enquête systématiquement sur ce type de situation, la sécurité des données étant notre priorité », explique un porte-parole de Thales à l'AFP.

Starship : un premier lancement orbital début décembre ?

C'est en tout cas ce qu'à laissé entendre un responsable de la NASA lors d'une conférence, comme le rapporte Reuters. « Nous suivons quatre vols majeurs de Starship. Le premier est à venir en décembre, durant le début du mois », explique Mark Kirasich, un responsable de la NASA.

Starship est pour rappel composé d'un premier étage Super Heavy Booster et d'un second baptisé Starship, comme le nom de la fusée complète. Les deux sont prévus pour être entièrement réutilisables. 

Le plan de vol est déjà connu depuis plus d'un an et demi. Le premier vol orbital de Starship accuse déjà de nombreux retards. On attend maintenant de voir si le timing sera respecté...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !