LeBriefdu 21 octobre 2022
Des câbles de fibre optique et sous-marins vandalisés dans la région de MarseilleCrédits : Ivan Kukin/iStock

Free annonçait hier sur Twitter que des « actes de vandalisme ont eu lieu en divers points éloignés simultanément » dans la région de Marseille entraînant « de fortes perturbations de service (dégradation de service et de bande passante fixe/mobile) sur notre infrastructure fibre ».

Le spécialiste du cloud Zscaler identifiait de son côté qu'un câble sous-marin avait été lui aussi « sectionné dans un acte apparent de vandalisme » et précise sur son site que la coupure des liaisons Marseille-Milan et Marseille-Barcelone ont été « confirmées par un test de fibre optique ».

Cette « importante coupure de câble dans le sud de la France a eu un impact sur les principaux câbles sous-marins qui assurent la connectivité avec l'Asie, l'Europe, les États-Unis et potentiellement d'autres parties du monde », précise le rapport d'incident.

Free n’est pas le seul opérateur français impacté. « Les équipes sont sur place, les opérations ont commencé », indiquait SFR à l’AFP. Bouygues Telecom et Orange affirment par contre à nos confrères ne pas être touchés. 

OVHcloud aussi est concerné : « Une coupure de fibre a été détectée chez l’un de nos prestataires entre Marseille et Singapour ». Le trafic a été réacheminé entraînant une hausse de la latence et de la saturation « sur le trafic en provenance des États-Unis et d’Europe vers Singapour ». La situation est rapidement revenue à la normale. 

Pour rappel, la France avait déjà été touchée par des coupures de la fibre suite à des actes malveillants. 

Ubuntu 22.10 Kinetic Kudu disponible en version finale

Après une phase de bêta de quelques semaines, Ubuntu 22.10 est officiellement disponible

Comme indiqué dans notre prise en main, ses nouveautés principales sont GNOME 43, le remplacement de PulseAudio par PipeWire, de nombreuses améliorations liées à la plateforme Raspberry Pi, ainsi que GCC 12 comme compilateur par défaut.

La disponibilité d’Ubuntu 22.10 signale celle de toutes ses variantes, dont Unity fait maintenant partie. Si vous êtes actuellement sur Ubuntu 22.04, vous avez le choix entre passer à cette version intermédiaire ou attendre la prochaine mouture LTS, en avril 2024.

Des bibliothèques (logicielles) pas si mal rangéesCrédits : baona/iStock

Des chercheurs ont étudié la façon dont les bibliothèques logicielles (libraries) évoluent à travers leurs développements. En effet, il est difficile, en tant que développeur, de savoir si on peut avoir confiance dans la nouvelle version d’une bibliothèque.

Théoriquement, les mainteneurs donnent un numéro de version qui permet de savoir si la modification est majeure, mineure ou est un correctif : 2.0.0. Si le premier nombre évolue, les changements sont non rétrocompatibles. Si le deuxième change, la version contient des ajouts de fonctionnalités rétrocompatibles. Et si c’est le troisième, elle n’apporte que des corrections d’anomalies rétrocompatibles. Mais est-on sûrs de pouvoir faire confiance aux développeurs de la bibliothèque ? C’est toujours un casse-tête et pourtant ne pas mettre à jour expose aussi à des risques de sécurité.

Des chercheurs du Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique et de l’Université de technologie d'Eindhoven ont analysé près de 120 000 bibliothèques et près de 300 000 clients Java publiés ces quatorze dernières années et ont constaté que 83 % utilisaient la bonne nomenclature pour leurs différentes versions. Leur article titré « Breaking bad? Semantic versioning and impact of breaking changes in Maven Central » a paru dans la revue Empirical Software Engineering volume (PDF).

Mardi prochain, une éclipse partielle du Soleil visible depuis la France

Elle sera visible dans l’hémisphère nord, notamment dans la quasi-totalité de l’Europe. « Son degré maximum d’obscuration atteindra 82,2% et les conditions d’observation, parmi les plus favorables du point de vue astronomique, seront au Kazakhstan », précise l’Observatoire de Paris.

« Si en France métropolitaine, le pourcentage de la surface solaire éclipsée est globalement faible, la rencontre entre deux astres constitue toujours un spectacle naturel parmi les plus saisissants qu’il soit donné d’observer », ajoute-t-il.

Le pourcentage sera par exemple de 19,5 % à Strasbourg, 17 % à Lille, 8 % à Poitiers, 3,5 % à Pau. La prochaine éclipse partielle devrait arriver le  29 mars 2025.

Un rappel extrêmement important : on n’observe jamais le Soleil sans protection spéciale ! 

Google lance « Mes préférences publicitaires »

Il s’agit de lancer la fonctionnalité « Mes préférences publicitaires » annoncée lors de la conférence Google I/O en mai de cette année

Le but, selon Google évidemment, est d’« aider les internautes du monde entier à sélectionner les publicités qu’ils voient sur Google, que ce soit sur YouTube, le moteur de recherche ou Discover. Vous pourrez aussi bloquer les publicités sur des sujets sensibles et vérifier les informations utilisées pour personnaliser votre expérience publicitaire ».

Ne rêvez pas : les publicités seront toujours présentes. Vous pouvez simplement demander à en voir moins (ou plus) sur des voyages, de l’alcool, des chaussures, etc. Tous les détails sont donnés dans ce billet de blog.

Uber se lance dans la publicité et en veut partoutCrédits : Uber

L’annonce ne risque pas de passer inaperçue : Uber a désormais sa propre division publicité, et l’entreprise a de grandes espérances dans ce domaine.

Les espaces publicitaires prévus sont multiples et sont aussi bien numériques que physiques. L’application principale en affichera, de même qu’Uber Eats. Dans ce dernier par exemple, on pourra trouver des publicités insérées dans les menus, sur la page d’accueil, et les restaurants pourront payer pour être placés avant les autres dans les listes.

Concernant son service principal, la publicité viendra se glisser à la fois dans l’application et dans les véhicules, même si on ne sait pas tout à fait sous quelle forme. Uber envisage en tout cas les publicités de type « car top », autrement dit les fameux panneaux vissés sur le toit.

Dans les grandes lignes, Uber s’inspire de son concurrent Lyft, qui a annoncé sa propre division publicitaire en août. On pouvait notamment y voir que la publicité dans le véhicule prenait place sur une tablette fournie et donnant en temps réel les informations de la course au client ou à la cliente.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !